Amputation : une prothèse révolutionnaire

Amputation : une prothèse révolutionnaire

Amputation : une prothèse révolutionnaire fixée à l’os du patient autorisée aux États-Unis

Une prothèse directement implantée dans l’os amputé

La Food and Drug Administration (FDA) vient tout juste d’autoriser l’utilisation et la commercialisation d’une prothèse à ancrage osseux. Cette prothèse est réservée aux personnes amputées au-dessus du genou qui ne peuvent pas recevoir, par conséquent, une prothèse classique. Les prothèses habituelles sont conçues sous forme de chaussette à enfiler contenant une emboîture. Le problème est que ces prothèses sont tout à fait inadaptées pour les personnes amputées au-dessus du genou. C’est pourquoi la « Osseoanchored Prostheses for the Rehabilitation of Amputees », développée par la société suédoise Integrum, vient tout juste d’être acceptée par la FDA.

Cette prothèse révolutionnaire s’intègre directement dans l’os, ce qui ôte toutes les contraintes résultant de l’emboîture. Le membre récupère des fonctions plus vastes puisque la connexion est directement faite avec le membre artificiel. Seul point négatif : sa pose investit deux interventions chirurgicales. Durant la première, les chirurgiens s’emploient à fixer dans l’os une vis en titane. Durant la seconde, qui est réalisée six mois plus tard afin de laisser la cicatrisation suivre son cours (les cellules osseuses colonisent le titane et s’y agrippent), les chirurgiens installent une pièce complémentaire qui permettra à la prothèse de se fixer.

Après cette intervention, six mois de rééducation sont nécessaires, ce qui est relativement peu pour une chirurgie de cette importance. Selon la FDA, ce type de prothèse concernerait environ 4 000 personnes aux États-Unis. Bonne nouvelle, cette prothèse dite d’ostéo-intégration est déjà utilisée en France, la première opération s’est déroulée en 2007 à Montpellier ! Seul le prix reste compliqué : l’intervention coûte 35 000 euros et n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale.

Lire l’article

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*