Ouragan Matthew et autoprotection face aux catastrophes, comme se préparer ?

Ouragan Matthew et autoprotection face aux catastrophes, comme se préparer ?
L’ouragan Matthew, le plus violent près de dix ans, faisait des centaines de morts en Haïti, frappe les Caraïbes, le centre des Bahamas et les Etats-Unis.
3mln des personnes ont été sommées d’évacuer. Les gouverneurs de plusieurs Etats menacés ont décrété l’état d’urgence et mobilisé 2 500 militaires prêts à aider aux évacuations et à l’aménagement des abris. Aussi, 90 % des vols prévus jeudi à Miami ont été annulés, selon les autorités aéroportuaires.

Dans ce scénario catastrophique on va vous proposer le projet de la Croix-Rouge française qui participe au projet co-financé par la Commission Européenne pour sensibiliser les citoyens à la survenue d’une catastrophe et aux bonnes pratiques d’autoprotection à adopter:

Se préparer face aux catastrophes, quelles sont les bonnes pratiques d’autoprotection à adopter?

Objectifs :
  • Informer et former le grand public sur les conduites à tenir en cas de catastrophe, qu’elles soient d’ordre quotidien et individuel, comme l’accident domestique, ou d’ordre exceptionnel et collectif, comme la catastrophe majeure.
  • Réduire les conséquences, les coûts humains et matériels liés à une catastrophe grâce aux actions mises en oeuvre avant, pendant et après.
  • Développer une culture du risque (reconnaître et accepter le danger, connaître les numéros d’urgence…)
  • Se préparer à agir (se former aux gestes de premiers secours, se munir d’un « kit catastrophe »…)
  • Agir (développer la solidarité de proximité après la catastrophe).

Se préparer

Catakit : kit premiers secours et catastrophes

Réagir avec efficience dans un accident de la vie courante ou lors d’une catastrophe naturelle, cela s’apprend ! La Croix-Rouge française mit en place un catakit, qui permet une autonomie de 24h à 48h pour quatre personnes en attendant les secours. La composition minimum d’un kit de catastrophe (catakit) est la suivante :

  • Radio & lampe flash (de préférence à manivelle)
  • Bougies de survie
  • Sifflet
  • Allumettes étanches
  • Couteau suisse
  • Banderole SOS
  • Bâtons lumineux
  • Cutter
  • Briquet
  • Sachet hermétique pour conserver des documents
  • Gants de manutention
  • Sac poubelle
  • Couverture de survie
  • Conteneur de 5 ou 8 litres
  • Gourde d’un litre
  • Bloc note et stylo
  • Cachets de purification de l’eau
  • Couverts
  • Nourriture conditionnée
  • Mouchoirs en papier
  • kits hygiène

Ces éléments vous aideront à :

  • vous signaler auprès des secours.
  • vous éclairer.
  • vous informer.
  • vous nourrir et vous hydrater.
  • conserver un minimum d’hygiène si la situation de crise perdure.

Plan familial d’urgence

Parlez en famille de ce qui pourrait vous arriver à tous lors d’une catastrophe. Prenez conscience qu’il est nécessaire de se préparer à y faire face. Chaque membre de la famille doit être Impliqué dans l’élaboration du plan d’urgence familial conçu en commun.

Expliquez le plus simplement possible les actions et les démarches qui vont accroître la sécurité de tous. Ce faisant, en cas de situation d’urgence, vous réduirez leur anxiété.

  • Assurez-vous que chaque membre de votre famille connaît l’emplacement des trousses de premiers secours et de catastrophe.
  • Localisez les arrivées d’eau, de gaz et d’électricité. Assurez-vous que tous les membres de votre famille connaissent leurs emplacements et savent comment les couper en cas d’incident ou d’accident.
  • Apprenez aux membres de votre famille à se servir d’un extincteur.
  • Ayez à proximité ou sous votre lit une paire de chaussures et une lampe torche, en cas d’incident durant la nuit.
  • Déterminez le meilleur moyen de sortir de votre maison :
    • Déterminez 2 itinéraires pour évacuer la zone où vous vous situez,
    • Planifiez comment et où vous vous retrouverez, les membres de la famille et vous-même, au cas où les uns ou les autres, vous ne pourriez plus accéder à votre logement,
    • Si vous êtes amené à évacuer votre maison, prévoyez deux endroits de regroupement :
      • le premier à proximité de votre lieu d’habitation,
      • le second en dehors de votre quartier.
  • Choisissez un ou deux parents ou proches à qui vous et vos enfants pourrez téléphoner en cas de besoin. Ces personnes doivent également en être informées.
  • Assurez-vous que tous les membres de la famille disposent des coordonnées des proches que vous aurez choisis comme contacts en cas de besoin.
  • Faites des exercices d’évacuation et de confinement avec votre famille afin de vérifier l’efficacité de votre plan.
  • Créez pour chaque membre de votre famille, une « carte d’urgence » au format carte de crédit (renseignements sur le possesseur de la carte, sur les numéros d’urgence et les personnes à contacter prioritairement en cas d’accident),
  • Prenez en compte les besoins spécifiques des membres de votre famille (enfants, seniors) dans la préparation de votre plan.

Voire la source

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*