Deserts medicaux: véhicule de pompiers avec caméra connectée au médecin SAMU

Deserts medicaux: véhicule de pompiers avec caméra connectée au médecin SAMU

Dordogne : les pompiers équipés de caméras pour plus d’efficacité sur les secours

Dans la lutte aux deserts medicaux un autre progres va etre mis en place: dans le Nontronnais sera sur le terrain le premier véhicule de pompiers avec caméra embarquée.  Le médecin du SAMU, lui n’aura plus besoin de se déplacer et pourra assister à la scène grâce aux images des caméras retransmises en direct sur son ordinateur par une mallette orange de téléconsultation connectée au réseau téléphonique, sinon au box internet des patients, sur laquelle  il y a une caméra qui filmera toute la scène du secours; et aussi par une caméra embarquée dans la veste du pompier infirmier.

Le médecin pourra donc guider les pompiers pour qu’ils effectuent les premiers soins aux blessés. Philippe Faroudja, médecin pompier à Saint-Pardoux-la-Rivière, explique comme « avant on devait attendre l’arrivée du SAMU et on ne pouvait pas intervenir », « Pour un infarctus, toutes les minutes comptent, maintenant nous pourrons agir tout de suite grâce au médecin connecté avec nous à distance »

« En cas de problèmes de réseau, il faudra déplacer le patient mais toutes les images s’enregistrent même hors connexion » explique Vincent Lacoste, chef des urgences à l’hôpital de Périgueux.

Un stéthoscope connecté

Grâce aux caméras le médecin n’agira pas à l’aveugle car il pourra voir le patient mais aussi l’examiner avec un stéthoscope connecté qui lui permettra notamment d’écouter le pouls de son patient. L’infirmier sur le terrain le placera sur le patient et le médecin à distance pourra entendre le pouls tandis que l’infirmier entendra lui les instructions du médecin dans ses oreilles.

Ce nouveau dispositif permettra également d’autres examens comme l’électrocardiogramme pour les infarctus ou la prise de sang. Un goutte sur une carte permettra d’analyser le sang en moins d’un quart d’heure et d’envoyer les résultats au SAMU, à l’hôpital ou au médecin traitant en direct. Il sera possible aussi de passer une échographie.

Cette mallette pourra donc servir aussi dans les maisons de retraite ou dans les pôles de santé pour examiner des patients et éviter qu’ils se déplacent. Surtout que comme à Nontron, il faut parfois plus de 45 minutes de route pour trouver un hôpital.

En ajoute à la lutte aux deserts medicaux, l’autre aspect positif de cette mallette, que les professionnels apprécient, est qu’ il permettra de désengorger les urgences.

Source

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

ETES-VOUS UN LECTEUR?

ETES-VOUS UNE SOCIETE’?

diventa-partner

X