Immobilisation avec attelles

Immobilisation avec attelles

Utilisées aussi dans les JO de Rio 2016 pour immobiliser la jambe du gymnaste français Samir Aït-Saïd, les attelles sont communement utilisées par limiter les mouvements du membre traumatisé, diminuer la douleur et prévenir la survenue de complications.

Selon les différentes traumatismes il y a divers types d’attelles. Voire la gamme complete

Points clefs pour une correcte immobilisation

  • Le membre traumatisé est maintenu jusqu’à immobilisation complète
  • Le segment blessé et les articulations sus et sous jacentes sont immobilisés par l’attelle
  • L’attelle est correctement fixée
  • L’attelle n’entraîne pas de compression (circulation d’aval correcte)

Attelle modelable

L’attelle modelable en alliage léger est utilisée pour les immobilisations du membre supérieur en dessous du coude et du membre inférieur en dessous du genou.

Pour le membre supérieur

Le membre blessé est maintenu par un équipier secouriste au niveau de l’articulation sus et sous jacente au traumatisme, éventuellement après réalignement, jusqu’à la mise en place de l’attelle.

ART6.1.1

Pour le membre inférieur

Le membre blessé est maintenu par deux équipiers secouristes au niveau des articulations sus et sous jacente au traumatisme, éventuellement après réalignement, jusqu’à la mise en place de l’attelle.

ART6.1.2Voire la source

Attelle à dépression

Les attelles à dépression sont utilisées pour assurer l’immobilisation du coude, de l’avant bras et du poignet pour le membre supérieur et du genou, de la jambe et de la cheville pour le membre inférieur.

Le principe de mise en place de l’attelle à dépression est identique pour le membre inférieur et le membre supérieur.

ART6.2Voire la source

Attelle en traction

Elle est utilisée pour les traumatismes de la cuisse et des deux tiers supérieurs de la jambe, et ne peut être mise en place qu’en présence d’un médecin. Sa mise en place nécessite une bonne connaissance du matériel et un entraînement préalable. Les autres attelles, en particulier les attelles gonflables, peuvent être source de complication et ne peuvent pas être recommandées.

ART6.3

Voire la source

Source: Vagnon – Immobilisation, relevages et brancardage

 

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*