L’ambulance communicante

L’ambulance communicante

Le 17 mars dernier, le Samu nous envoie faire un malaise chez une dame de Châteaurenaud. Je lui ai fait un électrocardiogramme, et je l’ai transmis par mail au Samu : il indiquait un rythme cardiaque rapide. Ils nous ont envoyé le véhicule léger médicalisé, puis finalement l’hélicoptère », témoigne Jean-Pierre Fraboulet, le patron des ambulances Bugaud de Louhans.

Cet électrocardiogramme, il l’a fait directement dans son ambulance. En apparence, le véhicule ressemble à un autre. Sauf qu’il est connecté à la 3 ou la 4G, selon les secteurs qu’il traverse. Jean-Pierre Fraboulet y a aussi installé « une mini-salle de réanimation en quelque sorte. Et un ordinateur, un scanner, une imprimante… Il y a un petit bureau médical quoi », énumère-t-il.

Grâce à cette ambulance, il peut faire des examens complémentaires sur les victimes, comme cet électrocardiogramme évoqué plus haut. Des données qu’il pourra transmettre directement aux médecins du Samu grâce à sa connexion. « On peut même communiquer par visioconférence avec lui », note Jean-Pierre Fraboulet.

Meilleure prise en charge

Un outil qui va améliorer la prise en charge des patients en aidant au diagnostic des médecins qui auront accès à plus d’éléments sur la santé de leurs patients. Pour l’exemple évoqué plus haut, « au début, on pensait à un simple malaise après repas, comme ça peut arriver. Mais l’électrocardiogramme a permis de révéler un risque de malaise cardiaque », assure Jean-Pierre Fraboulet.

L’ambulance « communicante », comme la nomme cet ancien infirmier pompier, est surtout utilisée pour les urgences. Elle nécessite d’ailleurs la présence d’un infirmier à son bord, seul habilité à réaliser des actes médicaux.

Deux embauches

Elle servira aussi très prochainement au transfert ou au rapatriement de patients : « Le médecin qui nous fait prendre en charge quelqu’un pourra suivre quasiment en direct la position du véhicule, et l’état de son patient », indique Jean-Pierre Fraboulet.

L’autre bonne nouvelle, c’est que grâce à ce véhicule, les ambulances Bugaud ont embauché deux personnes dernièrement, « en vu justement de pouvoir effectuer ces transferts qui nécessitent trois employés dans le véhicule : un ambulancier, un infirmier et un auxiliaire ambulancier », confie le patron des ambulances.

READMORE

About The Author

Emergency Live

Emergency Live est l’unique magazine plurilingue dédié aux opérateurs des premiers secours et de gestion des urgences. Comme tel, il représente un canal privilégié pour informer de façon rapide et économique un grand nombre d’utilisateurs ciblés, pour les entreprises qui œuvrent dans ce secteur: par exemple, toutes les entreprises qui s’occupent, de différentes manières, de l’équipement des véhicules de secours. Des producteurs des véhicules aux entreprises qui s’occupent de la transformation, en passant par toutes les sociétés qui fournissent le matériel de secours et de sauvetage.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*