Réanimation cardio-pulmonaire : Vygon lance la b-card

Réanimation cardio-pulmonaire : Vygon lance la b-card

Réanimation cardio-pulmonaire : Vygon lance la b-card, un dispositif innovant associant compressions thoraciques continues et oxygénation dynamique 

Conçue par le Dr Boussignac, la b-card révolutionne la prise en charge de l’arrêt cardiaque par les premiers intervenants du secours

Dispositif de réanimation universel, il peut être utilisé, du secouriste au médecin, via un masque facial, un dispositif supra-glottique ou une sonde endo-trachéale

Ecouen, France, le 6 septembre 2016 – Vygon, groupe spécialisé dans les dispositifs médicaux à usage unique, annonce aujourd’hui le lancement commercial de la b-card® (Boussignac Cardiac Arrest Resuscitation Device), un système de ventilation non invasif permettant une insufflation continue d’oxygène pendant la réanimation cardio-pulmonaire (RCP). Ce dispositif permet d’assurer une ventilation alvéolaire dynamique sans qu’il soit nécessaire d’arrêter les compressions thoraciques.

Les recommandations scientifiques internationales les plus récentes préconisent, lors de la prise en charge d’un arrêt cardiaque, de ne pas interrompre les compressions thoraciques afin de maintenir un débit sanguin continu1. Cependant, un apport d’oxygène reste souhaitable2. Les intervenants de l’urgence effectuent ainsi alternativement des compressions thoraciques et des séquences de ventilation à un rythme de 30 pour 2.

Avec la b-card, il n’est plus nécessaire d’interrompre les compressions pour assurer une ventilation. Branchée à une source d’oxygène ouverte à un débit de 15L/minute, la b-card génère une valve virtuelle. Cette valve virtuelle, qui est le « cœur » du dispositif, permet d’optimiser les régimes de pression, obtenus lors des phases de compressions et décompressions exercées sur le thorax lors de la réanimation. Chaque compression thoracique a une double action, elle permet de réaliser une expiration de l’air contenu dans les alvéoles, et en même temps une chasse du sang depuis la cavité thoracique vers la circulation générale. Lors de la décompression, la valve virtuelle permet l’instauration d’une pression intra-thoracique négative. Cette pression intra-thoracique négative permet d’optimiser l’inspiration alvéolaire. Dans le même temps, elle améliore le retour veineux vers les cavités cardiaques, ce qui a pour effet d’augmenter le flux sanguin éjecté depuis les cavités cardiaques lors de la compression thoracique suivante. La b-card permet ainsi, par son double effet, d’optimiser l’hémodynamique et la ventilation lors des compressions thoraciques réalisées par les sauveteurs.

« Ce dispositif simple, qui ne nécessite qu’une formation rapide, est utilisable par les premiers intervenants que sont les sapeur-pompiers. Il va leur permettre d’être plus efficaces dans la prise en charge des arrêts cardiaques », indique le Dr. Michel Blanche, médecin-chef des sapeurs pompiers de Loire-Atlantique.

« Le groupe Vygon est fier d’avoir développé, en collaboration avec le Dr Boussignac, un dispositif qui est susceptible de révolutionner la prise en charge des arrêts cardio-respiratoires », ajoute Stéphane Regnault, Président du Directoire de Vygon. « Ce dispositif est utilisé avec succès par de nombreuses équipes médicales pré-hospitalières tant en France qu’à l’étranger. Utilisable notamment avec un masque facial, il peut être mis en place par les premiers intervenants professionnels de l’urgence – pompiers, secouristes agréés, infirmiers – qui sont souvent en première ligne face à un arrêt cardiaque extrahospitalier. »

La b-card est disponible à la vente : Code produit: 6570.01

A propos de l’arrêt cardiaque
En l’absence de prise en charge, l’arrêt cardiaque entraîne la mort de la victime en trois à cinq minutes. Dans la majorité des cas, il est dû à un trouble du rythme, la fibrillation ventriculaire, qui empêche le cœur d’assurer sa fonction de pompe et d’irriguer le reste de l’organisme. Lorsque la circulation du sang s’arrête, les organes, y compris le cerveau et le cœur, ne sont plus alimentés en oxygène et meurent progressivement. Les pratiques de réanimation cardio-pulmonaire (RCP) – compressions thoraciques pour faire circuler le sang et insufflation pour permettre de l’oxygéner – visent à oxygéner les organes lorsque la victime a cessé de respirer, et ainsi accroître ses chances de survie.

A propos de Vygon
Vygon conçoit, produit et commercialise des dispositifs médicaux de haute technologie à usage unique, à destination des professionnels de santé (hospitaliers et libéraux).
Figurant parmi les leaders mondiaux, Vygon propose une large gamme de produits dans plusieurs spécialités cliniques : la néonatalogie, la réanimation adulte et pédiatrique, l’anesthésie, l’accès vasculaire long terme et l’oncologie, l’urgence, le cardiovasculaire et la chirurgie, et les soins à domicile.
La maîtrise de la chaîne de valeur, depuis la conception jusqu’à la formation du personnel médical, permet à Vygon d’offrir aux professionnels de santé des produits efficaces et innovants, adaptés à leurs besoins et à ceux des patients, pour une utilisation et une sécurité optimales.
Grâce à son réseau de 27 filiales et de 331 distributeurs, Vygon fournit plus de 205 millions de produits par an dans plus de 120 pays. Les produits Vygon sont fabriqués dans les dix usines du Groupe en Europe, aux Etats-Unis et en Colombie, et disposent du marquage CE et/ou FDA.
Vygon est une société familiale créée en 1962 et basée à Ecouen (Ile-de-France). Cette ETI emploie 2 150 collaborateurs à travers le monde. En 2015, son chiffre d’affaires s’est élevé à 302 millions d’euros, dont 81% à l’international.

Source

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*