Un nouvel centre de simulation médicale

Un nouvel centre de simulation médicale

Un centre de simulation médicale inauguré au CHEM à Brest

A Brest, un centre de simulation médical dernier cri a été inauguré au Chem, le Collège des Hautes Etudes en Médecine, un organisme spécialisé dans la formation continue des professionnels de santé. Un camion mobile va aussi permettre des formations et des simulations in-situ.

« Rien ne doit filtrer » lance une formatrice à un technicien pendant que les infirmières en formation prennent une pause. Secret absolu sur le scénario conçu par les formateurs. Deux infirmières rentrent dans une des deux salles de simulation transformée aujourd’hui en chambre chez un particulier. Elles sont confrontées à un homme en détresse respiratoire avec une épouse envahissante. La scène est filmée. Elles travaillent sur un mannequin. En régie, au micro,  un technicien imite à merveille un homme qui s’étouffe. C’est saisissant. Une formatrice joue l’épouse  affolée qui parasite le travail des infirmières. Les deux soignantes appellent le samu.  L’appel est pris en régie. Un médecin formateur joue le rôle  du médecin régulateur.  La scène donne l’impression d’une intervention bien maîtrisée mais Yolande Floch, médecin responsable du pole urgence réanimation est critique :  » Elles avaient dans leurs sacoches des médicaments utiles. Elles ne les ont pas signalés au médecin régulateur du Samu et ne les ont donc pas utilisé.

Des salles de simulation caméléon

Les deux salles de simulation se transforment en un clin d’œil en cabinet médical, en salle d’opération ou d’accouchement. Des acteurs ou des patients sont embauchés pour participer aux simulations. Claude Mahé est responsable du programme des patients simulés ou instructeurs :   » Les patients simulés sont des es acteurs  où des personnes lambda avec qui nous travaillons un scénario, notamment pour les annonces de diagnostic. Les patients instructeurs sont des malades qui jouent leurs propres rôles.  »

Un camion pour des simulations in-situ

Le CHEM vient aussi de s’équiper d’un camion pour proposer les simulations dans les hôpitaux, les Epadh, ou les cabinets d’infirmiers.

Le docteur Morgane Jaffrelot en charge du centre de simulation :  » Cela permet aux équipes d’être formées sur leur terrain, avec leurs propres équipements. Le camion permet de déployer mannequins, caméras. On a toujours un plan B au cas où une urgence interviendrait pendant la formation, car on travaille vraiment en situation réelle.  »

Le CHEM a été créé il y a une trentaine d’années par le docteur Fernand Herry, médecin à Saint Pol de Léon. Aujourd’hui, il est basé à Brest, port du Château. Il emploie 30 salariés et compte 450 intervenants en formation à l’intention des médecins,  kinésithérapeutes, infirmiers, pharmaciens… Il propose aussi 40 programmes d’ e-learning.  Il a pour projet de se développer, notamment en Afrique francophone.

Lire l’article

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*