8300 pompiers dans l’enfer du Yosemite Park en Californie

8300 pompiers dans l’enfer du Yosemite Park en Californie

Un incendie de dimensions apocalyptiques menace le Yosemite National Park, aux Etats-Unis.Peut-être dû à des causes naturelles (un éclair aurait été à l’origine des flammes dans une zone difficile d’accès), le feu a déjà brûlé plus de 60 mille hectares de végétation et menace plus de 4500 structures construites par l’homme.Les plus de 8300 pompiers qui travaillent à l’extinction de l’incendie ont du mal à contenir les flammes, alimentées par un vent fort et par la saison sèche.Selon les autorités locales, seuls 20% de la surface intéressée par l’incendie auraient été traités ou éteints définitivement.Les conditions météo prévues ces prochains jours ne laissent pas beaucoup d’espoir :vent et chaleur persisteront et, avec eux, les flammes.

Maintenant, l’attention de tous les secouristes est focalisée sur les séquoias géants du Yosemite National Park, les êtres vivants qui vivent le plus longtemps sur la planète et l’un des symboles du tourisme environnemental aux Etats-Unis.« Naturellement, tous les arbres sont importants – déclare Scott Geidman, porte-parole du parc Yosemite – mais les séquoias géants, dont certains ont plus de 2000 ans, doivent être protégés ».En 2012, plus de 4 millions de personnes ont rejoint Yosemite pour visiter ces gigantesques végétaux, dont certains dépassent les 95 mètres de haut.

Un autre front préoccupant est la ville de Tuolumne, menacée de près par les flammes.2000 édifices ont été évacués dans la zone au sud de l’autoroute 120 et au nord de la Old Yosemite Road.Une équipe de pompiers d’élite, spécialisée dans les interventions à haut risque, la Strike Team 2276-Alpha, provenant du comté de San Mateo, a traversé le front de feu et s’est installée dans la ville menacée afin de sauver les structures.23 édifices ont déjà été détruits :désormais, les flammes dévorent les collines qui entourent Tuolumne.« Nous travaillons dans des conditions à haut risque » explique Ron Levezzo, commandant de la Strike Team, « avec ces températures, la direction du vent peut changer d’un coup, et modifier l’avancée des flammes.Quand un incendie attaque la cime les arbres, avec ce vent il devient difficile d’en prévoir les directions».

12 hélicoptères opèrent en continu sur la zone.Pour leur donner main forte, 6 avions anti-incendie sont mobilisés, dont deux Dc10 Tanker, version modifiée de l’avion passagers qui peut décharger sur les flammes 45 mille litres d’eau et de liquide retardant en seulement 8 secondes.

About The Author

Emergency Live

Emergency Live est l’unique magazine plurilingue dédié aux opérateurs des premiers secours et de gestion des urgences. Comme tel, il représente un canal privilégié pour informer de façon rapide et économique un grand nombre d’utilisateurs ciblés, pour les entreprises qui œuvrent dans ce secteur: par exemple, toutes les entreprises qui s’occupent, de différentes manières, de l’équipement des véhicules de secours. Des producteurs des véhicules aux entreprises qui s’occupent de la transformation, en passant par toutes les sociétés qui fournissent le matériel de secours et de sauvetage.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*