Appelle le Samu pour prévenir son suicide et menace les policiers

Appelle le Samu pour prévenir son suicide et menace les policiers

Une femme de 47 ans a menacé des policiers avec un fusil alors qu’elle menaçait de se suicider. Elle a été interpellée sans qu’il y ait de blessés.

Le standard de la police reçoit un appel:  au bout du fil, une femme menace de tuer ses chiens et de se suicider. Immédiatement, un équipage de la Brigade Anti Criminalité se rend sur place, rue Louis Plana dans le quartier des Argoulets.

Gilets pare-balle et bouclier balistique

Une fois sur les lieux, les policiers découvrent la femme sur le seuil de son appartement, armée d’un fusil. A la vue des fonctionnaires de police, cette dernière les met en joue provoquant le repli stratégique de l’équipage. Face à la menace, les policiers s’équipent alors de gilets pare-balles et de bouclier balistiques. Pendant ce temps, la forcenée reprend son téléphone et appelle cette fois le Samu pour indiquer que « la prochaine balle sera pour la police ». C’est à ce moment que les hommes de la BAC entendent une détonation.

Les policiers mis en joue

Ils entreprennent alors de sécuriser le secteur avant de se diriger à nouveau vers l’appartement. Et comme quelques minutes plus tôt, l’individue sort à nouveau et met en joue les policiers. Mais cette fois préparés, ils réagissent en tirant sur la femme avec un Flashball. L’impact du choc renverse cette dernière en lui faisant lâcher son arme. Interpellée, celle qui menaçait de se suicider a été placée en garde à vue dans l’attente d’une expertise psychologique plus poussée.

Une histoire qui aurait pu tourner au drame mais qui n’a pas fait de blessés, y compris parmi les chiens de la forcénée.

Lire l’article

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*