Attaque à une mosquée, 305 morts en Egypte

Attaque à une mosquée, 305 morts en Egypte

Cette attaque, rarissime dans une mosquée, est à la fois la plus sanglante dans l’histoire récente du pays, et une des plus meurtrières dans le monde depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Elle laisse les Egyptiens en état de choc.

Selon le dernier bilan publié cet attentat, qui n’a pas été immédiatement revendiqué, a fait 305 morts dont 27 enfants; fidèles qui assistaient à la prière hebdomadaire dans une mosquée de l’est de l’Egypte, dans le nord du Sinaï, une région où les autorités combattent la branche égyptienne du groupe jihadiste Etat islamique.

La mosquée al-Rawda est notamment fréquenté par des adeptes du soufisme, un courant mystique de l’islam que l’EI considère comme hérétique et appelle à combattre. L’attaque la plus meurtrière dans l’histoire récente de ce pays, a été perpétrée par des hommes armés.

Vendredi, des témoins ont déclaré que les assaillants avaient encerclé la mosquée avec des véhicules tout-terrain et qu’ils avaient ensuite posé une bombe à l’extérieur du bâtiment. Après qu’elle ait explosé, les hommes armés ont fauché les fidèles paniqués qui tentaient de fuir et mis le feu aux véhicules de ces derniers afin de bloquer les routes menant à la mosquée.

La présidence égyptienne a déclaré trois jours de deuil national, a rapporté la télévision d’Etat, alors que le président Abdel Fattah al-Sissi a convoqué une réunion d’urgence de ses ministres chargés de la sécurité.

Des proches des victimes se pressent à l’hôpital d’Ismaïlia, ville proche du canal de Suez dans le Nord-Est du pays, où les blessés ont été transportés pour être soignés. Les funérailles de certaines des personnes décédées ont lieu ce samedi. Le président Abdel Fattah al-Sissi a appelé les forces armées à édifier un mémorial en leur mémoire, rapportent les médias d’Etat.

Quelques heures après la promesse du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi de «venger les martyrs», l’armée a procédé dans la nuit à des frappes aériennes dans la zone de l’attaque. Elles ont eu lieu dans la région orientale du Sinaï où les forces de sécurité combattent la branche égyptienne du groupe djihadiste ultraradical de l’Etat islamique (EI), ou Daech selon son acronyme arabe. L’aviation égyptienne «a détruit plusieurs véhicules utilisés dans l’attaque », selon le porte-parole de l’armée Tamer el-Refaï. L’armée de l’air a également «ciblé plusieurs foyers terroristes contenant des armes et des munitions»

Sources:

- 1

-

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ETES-VOUS UN LECTEUR?

ETES-VOUS UNE SOCIETE’?

diventa-partner

X