Attentat du Thalys: le chef des Urgences de Lille témoigne

Attentat du Thalys: le chef des Urgences de Lille témoigne

Attentat déjoué du Thalys : le chef des Urgences de Lille témoigne

Vendredi 21 août, avant 18 heures, Ayoub El Khazzani, ressortissant marocain signalé comme islamiste radical, a tenté de commettre un attentat sanglant sur le territoire français. Alors que le Thalys 9364 (Amsterdam-Paris) transportant 554 passagers était en Picardie, l’homme âgé de 25 ans est sorti des toilettes du train armé d’un pistolet automatique Luger et d’un fusil d’assaut Kalachnikov.Le passager blessé par balle dans l’attentat déjoué du Thalys va bien, mais reste sous surveillance, d’après son médecin. S’agissant du militaire touché, il a déjà quitté l’hôpital. Heureusement, sa folie meurtrière a été mise à mal grâce au courage de plusieurs passagers. Certains d’entre eux sont même intervenus au péril de leur vie. Dans cette bagarre générale visant à déjouer un carnage, deux hommes ont été particulièrement blessés. Ils ont été pris en charge aux urgences du CHRU de Lille dirigées par le Dr Patrick Goldstein. Dans un entretien, ce médecin fait le point sur l’état de santé de ces patients.

« Aux urgences, le militaire était bien mentalement »

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*