Cyclones au Mexique : 80 morts et 58 disparus

Cyclones au Mexique : 80 morts et 58 disparus

Les cyclones tropicaux semblent ne pas donner de répit au Mexique. Les chiffres officiels parlent déjà de 80 morts et de 58 disparus. « Nous ne nous attendions pas à une tempête de cette ampleur », a affirmé pendant une conférence de presse Luis Walton, maire d’Acapulco, une ville où les effets des fortes pluies du week-end dernier se sont particulièrement fait sentir.

Les cyclones tropicaux Manuel et Ingrid ont formé un étau dévastant à partir de vendredi : le premier provenant du Pacifique et le second provenant de l’Atlantique, dans une convergence de phénomènes météorologiques graves qui n’avait pas eu lieu depuis au moins un demi siècle.

Le cyclone Ingrid s’est arrêté mardi, mais une basse pression est en train de se former au dessus de l’océan Atlantique, et elle pourrait dans les prochaines heures se transformer en un nouveau cyclone, avec des vents incessants à 40 km/h et des rafales de 55 km/h.

Manuel s’est quant à lui formé vendredi soir sous forme de tempête tropicale et, après avoir perdu de sa force, il s’est repris hier, mercredi, se transformant en ouragan face aux côtes de l’État de Sinaloa dans la Mer de Cortés.

Les dernières données provisoires sur le nombre de victimes, transmises pendant une conférence de presse des ministres et hauts fonctionnaires qui s’est déroulée à Acapulco, reportent 80 morts, dont 48 dans l’État méridional de Guerrero, l’un des plus pauvres du pays. Malheureusement, ces chiffres pourraient augmenter si les dizaines de victimes présumées dans la communauté de La Pintada, dans l’État de Guerrero, seront confirmées : on compte 58 disparus à cause d’un éboulement qui a enseveli une dizaine d’habitations.

« On compte 58 personnes disparues. Nous ne savons pas si ces personnes se trouvaient dans leurs maisons au moment où l’avalanche de boue s’est abattue », affirme le Président Enrique Peña Nieto pendant une conférence de presse dans la ville de Tampico, au nord est du pays.

DES DOMMAGES CONSÉQUENTS

Jusqu’à la nuit dernière, 334 personnes qui habitaient à La Pintada ont été secourues par hélicoptère, mais 45 personnes se trouvent encore sur les lieux. La plupart sont des hommes et ils seront évacués demain par voie aérienne, unique moyen de rejoindre la communauté maintenant isolée du reste du monde. L’avalanche s’est déclenchée par la chute d’une partie d’une colline et elle a recouvert un nombre encore imprécis de maisons. Les secours sont particulièrement difficiles du fait de l’instabilité de la zone et de l’eau qui continue à envahir les lieux.

Des 80 victimes confirmées, on en compte 18 à Acapulco, l’un des principaux centres touristiques du pays et le préféré des habitants de la capitale mexicaine.

Hier, les compagnies aériennes ont programmé environ 30 vols pour transporter des milliers de personnes qui se trouvent bloquées à Acapulco. La route-express qui unit Acapulco à la capitale mexicaine a été fermée à causes des dommages reportés. Les équipes des forces armées, les corps de police et les membres de la Protection Civile sont occupés à assister les victimes et les réfugiésqui sont plus de 200 000 selon les données officielles, bien que le nombre soit provisoire et destiné à augmenter.

Une centaine de routes ont été endommagées, ainsi que plusieurs routes secondaires et des dizaines de rios et de torrents qui débordent. Dans de nombreuses communautés les secours ne sont pas encore arrivés. À Acapulco, les vivres arrivent par bateau et par avion à cause des routes impraticables.

About The Author

Emergency Live

Emergency Live est l’unique magazine plurilingue dédié aux opérateurs des premiers secours et de gestion des urgences. Comme tel, il représente un canal privilégié pour informer de façon rapide et économique un grand nombre d’utilisateurs ciblés, pour les entreprises qui œuvrent dans ce secteur: par exemple, toutes les entreprises qui s’occupent, de différentes manières, de l’équipement des véhicules de secours. Des producteurs des véhicules aux entreprises qui s’occupent de la transformation, en passant par toutes les sociétés qui fournissent le matériel de secours et de sauvetage.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*