Explosion de fumées: comme prendre en charge les victimes?

Explosion de fumées: comme prendre en charge les victimes?

ll n’y a pas de commune mesure entre les puissances dégagées par un feu de forèt et celles mises en oeuvre lors d’un incendie d’habitation. Cependant, mème si la puissance est infiniment moindre dans le second cas, la concentration d’énergie liée au développement du sinistre en milieu clos est responsable de phénomènes thermiques redoutables. Les plus connus d’entre eux sont l’explosion de fumées (backdraft) dont il va étre question ci-dessous dans le reportage de Turbulances, et l’embrasement généralisé éclair (flash over).

On peut s’attendre à prendre en charge la victime d’une explosion de fumées chaque fois que survient un sinistre en milieu clos. Au sein d’une intervention ce phénomène peut aussi bien se produire en phase de
croissance qu’en phase de déclin du sinistre. Durant cette dernière phase le risque est accentué parla fatigue des intervenants. leurtendance à relàcher plus facilement leur attention et le recours moins sptématique aux équipements de protection individuels. En outre, la dangerosité du phénomène est accentuée par son aspect légèrement retardé. En effet, l’explosion ne se produit pas irstantanément lors de l’ouvedure de la porte, mais quelques secondes plus tard, au moment où l’intervenant a déjà eu le temps de pénétrer plus avant dans la pièce.

L’explosion de fumée est un phénomène redoutable lié à la présence de fumées surchauffées accumulées dans un volume clos et susceptible d’exploser lors d’un apport massif d’oxigène. Les contraintes imposées par le développement du feu dans un volume clos expliquent le phénomène de combustion incomplète et l’accumulation de fumée et de chaleur et donc la montée en pression à l’intérieur du local. Les victimes de ce type d’accident (qui peut suvenir aussi bien en phase de croissance qu’en phase de déclin du sinistre) sont essentiellement des  » blastés  » et des polytraumatisés. La prévention est compliquée par le fait
que l’apparence du feu et ìiampleur du sinistre peuvent souvent etre faussement rassurates et sans communes mesures avec les risques encourus par les personnels exposés.

La prevention des conséquences de l’explosion de fumées passe par la mise en oeuvre de techniques opérationnelles adaptées et par la formation des personnels concernés qui doivent savoir reconnaitre
les signes avant-coureurs de ce phénomène.

Source: Turbulances – Le Magazine des Ambulanciers Professionnels

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*