Infirmières : comment se former à l’hygiène hospitalière ?

Infirmières : comment se former à l’hygiène hospitalière ?

En France, alors que la politique de santé semble de plus en plus s’intéresser à la prévention des infections associées aux soins, une vingtaine de formations diplômantes relatives à l’hygiène sont ouvertes aux infirmiers et aux infirmières.

Plus que l’acquisition de nouveaux savoirs, l’objectif des D.U est de permettre aux soignants de devenir de vrais acteurs dans la lutte contre les infections nosocomiales, notamment en ayant la possibilité de devenir infirmiers en hygiène hospitalière.

Un rôle vaste et varié

Prévenir les infections associées aux soins, former ses collègues sur le terrain, effectuer des suivis épidémiologiques ou encore s’assurer de la qualité de l’eau ou de l’air au sein de son établissement hospitalier…
Si les missions des infirmiers en hygiène hospitalière peuvent sembler éloignées des rôles infirmiers habituels, celles-ci demandent des compétences particulières, qui ne sont pas enseignées dans les formations initiales. « Les D.U sont très complets. Le contenu de l’enseignement touche une palette large allant de l’hygiène dans la restauration hospitalière à l’hygiène lors des soins infirmiers, en passant par l’hygiène en stérilisation ou encore dans les lingeries » explique Yann Ollivier, infirmier hygiéniste au CCLIN Paris-Nord, titulaire d’un D.U en hygiène hospitalière.
En France, l’infirmier hygiéniste fait souvent partie d’une équipe : l’équipe opérationnelle d’hygiène. Il est très autonome dans son activité et peut aussi s’orienter vers des postes dans les CCLIN où il coordonne et conseille l’ensemble de ses collègues.

Les formations

Pour une première approche, il existe des formations courtes en hygiène hospitalière. Celles-ci dépendent généralement des plans de formations internes aux hôpitaux et s’obtiennent après une demande auprès des cadres de santé. Ces formations succinctes peuvent permettre de devenir dans un premier temps référent dans son service.
Puis il y a les D.U, vivement recommandés pour prétendre à un poste d’hygiéniste. Parmi les 23 D.U spécifiques recensés par le ministère de la santé, on peut trouver des D.U en Hygiène Hospitalière ouverts aux professionnels de santé (Besançon, Nancy, Strasbourg, Tours, Montpellier) mais aussi des D.U conçus spécialement pour les infirmiers (D.U Infirmier en hygiène hospitalière à Saint-Etienne ou le D.U Hygiène pour les soignants à Marseille).
Ces formations durent de 70 heures à 130 heures (réparties sur 1 à 3 ans) selon les universités. Plus de la moitié d’entre elles exigent des prérequis et/ou une expérience professionnelle en hygiène hospitalière. Elles ont en commun un programme quasi-similaire (infections nosocomiales, épidémiologie, microbiologie, prévention des infections, qualité et gestion des risques, stérilisation, environnement, management) avec des spécificités pour certaines comme l’enseignement de la gestion des risques associés aux soins.
Voire l’article de Malika Surbled

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*