La santé en France

La santé en France

Lundi 19 octobre de 20:50 à 22:25 sur France 3

Synopsis de La santé en France

La France est souvent montrée en exemple pour l’excellence de son système de santé. Cependant, en y regardant de plus près, on constate que ce modèle est de plus en plus fragile. Depuis une dizaine d’années, les inégalités territoriales, sociales et environnementales se creusent. Alors qu’elle ne cessait de s’améliorer jusqu’au début du XXIe siècle, la situation sanitaire de nombreuses régions s’aggrave. Ce documentaire se penche sur ces «inégalités de santé» qui mettent à mal l’égalité et la fraternité de la République. Il donne la parole à ceux qui souffrent cette situation et à ceux qui se mobilisent pour les faire reculer.

La critique TV de télérama du 17/10/2015

« Une, ça va. Mais deux, je supporterai pas. Je reste pas. Cela ne m’intéresse pas. » Victime d’une ischémie (arrêt de la vascularisation d’un membre), M. Vampouille patiente, depuis des heures, aux urgences de l’hôpital Avicenne de Bobigny. Déjà amputé d’une jambe il y a quelques années, il risque une nouvelle ablation s’il n’est pas opéré d’urgence. Faute de bloc disponible sur place, du fait de l’afflux des patients, l’équipe soignante s’échine à dégager un lit dans l’un des quinze hôpitaux de la région parisienne à même d’accueillir sa pathologie. Vissés au téléphone, les urgentistes pestent, plaident, ouvrent leur répertoire perso pour dénicher une place. Sans besoin de commentaire, la séquence dit la grande misère des services d’urgence et les risques encourus par la population au nom de la sacro-sainte rentabilité. « Taper sur l’hôpital va avoir des conséquences dramatiques sur la santé des Français », constate le professeur Frédéric Adnet.

Sans négliger la problématique de l’offre de soins — médecins généralistes, hôpital —, le documentaire d’Eric Guéret et Hugues Nancy brasse plus large, visant à éclairer les causes qui génèrent des inégalités de santé dans la population. S’arrimant aux études, et aux cartes, d’Emmanuel Vigneron, professeur à l’université de Montpellier, et au taux de mortalité prématurée (c’est-à-dire le nombre de personnes qui meurent avant 65 ans), le film met en évidence une fragilité accrue inhérente aux conditions de travail, à la pollution environnementale, à la précarité sociale. Partant du constat glacé des ­statistiques, atterrantes, le film s’en affranchit rapidement, incarné, porté par la parole des laissés-pour-compte du système de santé et la hargne à se battre des associatifs, des syndicalistes contre toutes ses carences, ses dysfonctionnements.

Le film sera suivi d’un débat de 40 minutes animé par Carole Gaessler.

Prochaines diffusions TV de l’émission « La santé en France » cette soire de 20:50 à 22:25 sur France 3

Lire l’article

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*