L’aggession de Notre-Dame au cri de «c’est pour la Syrie»

L’aggession de Notre-Dame au cri de «c’est pour la Syrie»

Un gardien de la paix a été frappé avec un marteau sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame, à Paris. La riposte d’un de ses collègues en utilisant son arme de service a neutralisé l’agresseur est et la police annonce une «situation maîtrisée».

Au cri de «c’est pour la Syrie» hier, mardi 06 juin, dans l’après-midi vers 16h20, un homme a attaqué par derrière, avec un marteau, une patrouille de trois policiers sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame à Paris. , il a frappé l’un des policiers, un homme de 22 ans, le blessant légèrement à la tête.
Un des autres policiers de la patrouille est alors parvenu à se dégager et a fait feu à deux reprises, blessant l’assaillant, qui selon une source policière, a été touché au thorax et est resté au sol avent d’etre conduit à l’hôpital.

Selon le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, le policier, dont les blessures ne sont « pas très graves », a également été hospitalisé. Les touristes présents sur les lieux seront interrogés par les enquêteurs dans les prochains jours car ils ont assisté à l’attaque confinés à l’intérieur de la cathédrale.

Peu avant 17h30, la préfecture de police a indiqué que la situation était « maîtrisée » sur place. L’assaillant revendique «être un soldat du califat».

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ETES-VOUS UN LECTEUR?

ETES-VOUS UNE SOCIETE’?

diventa-partner

X