Les dégagements d’urgence

Les dégagements d’urgence

La première règle est qu’un blessé ne doit jamais être déplacé, car cela risque d’entraîner une aggravation de son état. Néanmoins, lorsque la victime est exposée à un suraccident, qu’aucune protection ne saurait empêcher, il est indispensable d’effectuer un dégagement urgence. Sans perdre de temps, cette procédure doit être mise en oeuvre par la technique de dégagement la plus appropriée possible, en veillant à ne pas aggraver l’état du blessé.

Bien évidemment, ce dégagement est envisagé uniquement lorsque la victime ne peut pas, par elle-même, se soustraire au danger, qui est imminent et peut attenter à sa vie.

Comment réagir ?

Traction par les chevilles

Les dégagements d'urgence

Cette technique est employée sur un terrain plat (par exemple, sur une victime inconsciente et allongée sur une voie rapide à grande circulation).

  • Saisissez les deux chevilles de la victime ;
  • Montez les à hauteur de vos genoux ;
  • Tirez dans l’axe du corps, jusqu’à la mise en en lieu sûr de la victime (par exemple sur la bande d’arrêt d’urgence).

Saisie par les poignets

Les dégagements d'urgence

Cette technique est employée, lorsque le sauveteur ne peut aborder la victime que par la tête (par exemple dans un local enfumé) ou que le terrain est accidenté (escaliers, trottoir, etc.).

  • Accroupissez-vous derrière la victime ;
  • Redressez le tronc de la victime et glissez vos bras sous ses aisselles ;
  • Saisissez les poignets opposés, votre main gauche prenant son poignet droit et votre main droite son poignet gauche ;
  • Plaquez la victime contre vous ;
  • Redressez-vous par la force de vos cuisses et reculez-vous jusqu’à la mise en lieu sûr de la victime.

Pour éviter ça…

Très souvent, le dégagement urgence peut être évité par des mesures de protection efficaces.

Dans tous les cas, vous devrez en tout premier lieu assurer votre sécurité et éviter de vous exposer inutilement. Une victime et un sauveteur vivant valent mieux que deux victimes !

Pour en savoir plus :

D’autres dégagements d’urgence peuvent être réalisés (comme le dégagement d’un véhicule en feu), mais leur apprentissage nécessite une pratique indispensable. Cet apprentissage s’effectue entre autres lors de la formation premiers secours de base (Attestation de Formation aux Premiers Secours (AFPS) en France.

Avertissement : la seule façon de bien effectuer ce type de gestes est d’avoir bénéficié auparavant d’une formation de secouriste diplômé.

Dr Pascal Cassan

Lire l’article

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*