Les interventions médicalisées en secourisme

Les interventions médicalisées en secourisme

Lorsque l’état d’une victime est susceptible de nécessiter l’intervention d’un moyen médicalisé (SAMU ou Ambulance de réanimation), le contact coordinateur se fait:

Moins d’une minute après la prise en charge de la victime : en cas de détresse vitale ou d’atteinte imposant la présence d’un médecin (arrêt cardio-ventilatoire, fracture ouverte, fracture du bassin ou du fémur, plaie par arme blanche ou arme à feu au thorax ou à l’abdomen, accouchement, détresse ventilatoire et/ou circulatoire majeure … ) ;

Moins de cinq minutes après la prise en charge de la victime : dans les autres cas (intoxications, douleurs thoraciques, traumatismes importants … ). Il pourra y avoir plusieurs contacts successifs si le coordinateur veut connaître l’évolution avant d’envoyer ou non un moyen.

Que doit faire l’équipe secouriste en attendant le SAMU

  • Surveiller constamment les gestes réalisés par l’équipe et l’utilisation du matériel;
  • Faciliter l’accès au SAMU ou l’ambulance de réanimation : si l’intervention se situe à domicile, envoyer un secouriste dans la rue pour guider jusqu’à l’appartement;
  • Faire de la place autour de la victime;
  • Sortir traitements, ordonnances et dossier médical.

Remarque: en présence d’une victime médicalisée, demander systématiquement un second engin de support s’il y a d’autres victimes (mêmes légères).

Cas particulier de l’arrêt cardio-ventilatoire et l’équipe secouriste en attendant le SAMU

  • Mettre la victime torse nu (retirer / découper tous les vêtements) ; Enlever le dentier, le cas échéant;
  • Se renseigner sur l’âge;
  • Vérifier l’état des pupilles;
  • Mettre le plus de lumière possible;
  • Faire un maximum de place autour de la victime et notamment à la tête.

Et surtout commencer à masser, poser le défibrillateur !

Règles de compétence de l’équipe secouriste en présence d’un SAMU ou Ambulance de Réanimation

La prise en charge de la victime par une équipe médicale ne dégage pas pour autant l’équipe de secouristes de sa mission initiale.

Donc, si le médecin devient responsable de l’intervention à partir du moment où il traite la victime, l’équipe de secours reste chargée des taches telles que gestes de secourisme, relevage, brancardage …

Voire la source

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*