Mise en place d’une équipe médicale à  Beijing pour faire face aux attaques terroristes

Mise en place d’une équipe médicale à  Beijing pour faire face aux attaques terroristes

La division de Beijing de la Société de la Croix-Rouge a signé un accord mercredi avec le bureau de la Sécurité publique de la ville pour renforcer la coopération dans la réponse aux attaques terroristes et autres situations d’urgence.

La division a mis en place une équipe d’intervention de 50 travailleurs médicaux du Centre de secours d’urgence de la Croix-Rouge de Beijing, selon Tian Zhenbiao, directeur adjoint du centre, un établissement de premiers secours relevant de la Croix-Rouge de Beijing.

L’équipe est dotée de 20 ambulances spéciales, selon le centre. Dix ambulances se tiendront prêtes en cas d’urgence à Tian’anmen et le long de l’avenue Chang’an, ainsi que dans les alentours de ces deux endroits, tandis que les autres seront dans des « zones importantes et sensibles » tels que le Nid d’oiseau (Stade national) et la rue de la Finance.
Dans chaque ambulance il y a un médecin, une infirmière et un chauffeur, selon M. Tian. « Nous allons arriver sur les lieux en une minute », dit-il.

Les ambulances sont équipées d’extincteurs spéciaux.
« Les extincteurs d’incendie à base d’eau contiennent de l’azote. Cet agent, lorsqu’il est pulvérisé sur les humains, peut éteindre le feu et faire baisser rapidement les températures », a déclaré Wang Hongyu, directeur adjoint du Centre de secours d’urgence de la Croix-Rouge de Beijing. « De plus, l’agent liquide n’est pas nocif pour la peau humaine. »
Chaque ambulance est également équipée d’un bouclier, de trois casques, de trois paires de gants qui protègent les travailleurs médicaux des coupures, ainsi que d’un ensemble d’outils, dont une hache, une paire de pinces et un bélier pour enfoncer les portes.

Grâce à ces outils, les équipes médicales peuvent sauver des personnes bloquées dans des bâtiments ou des véhicules, a dit M. Wang, en ajoutant que tous les membres de l’équipe ont été formés à l’utilisation de ces outils.
Chaque ambulance dispose d’un système de communication sans fil qui relie la Croix-Rouge de Beijing, son centre de secours d’urgence et le Bureau de la sécurité publique de la ville.
Le système permet aux équipes médicales d’exécuter instantanément les ordres des bureaux de commandement et de transmettre des images de la scène d’un incident aux départements concernés, a expliqué M. Wang.
«Nous serons en mesure d’apporter une aide d’urgence aux personnes dans le besoin et de transférer les blessés dès que possible», a-t-il dit.

 

About The Author

Emergency Live

Emergency Live est l’unique magazine plurilingue dédié aux opérateurs des premiers secours et de gestion des urgences. Comme tel, il représente un canal privilégié pour informer de façon rapide et économique un grand nombre d’utilisateurs ciblés, pour les entreprises qui œuvrent dans ce secteur: par exemple, toutes les entreprises qui s’occupent, de différentes manières, de l’équipement des véhicules de secours. Des producteurs des véhicules aux entreprises qui s’occupent de la transformation, en passant par toutes les sociétés qui fournissent le matériel de secours et de sauvetage.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*