Passe la nuit sur un brancard des urgences: à qui la faute?

Passe la nuit sur un brancard des urgences: à qui la faute?

La nuit sur le brancard des urgences : pourquoi?

« Force est de constater que les couloirs des urgences sont embouteillés à la fois par des malades qui attendent une prise en charge et par d’autres qui patientent en l’absence de lits. Et ce phénomène n’est pas nouveau ni exclusivement français [1], mais aucune des solutions proposées jusqu’à présent n’a permis de solutionner ce problème », analyse le Dr Benoît Doumenc (Paris) à l’occasion du congrès Urgences 2015 [2].

Est-ce la faute des urgentistes ? De l’hôpital ? Des patients ? De l’offre de soins ? Chacun a une responsabilité, si l’on en croit les Drs Mathieu Heidet (Créteil), Agnès Ricard-Hibon (Pontoise), Thibault Desmettre (Besançon) et Benoit Doumenc (Paris) réunis à l’occasion d’une table ronde sur l’organisation du couloir des urgences [2].

Pourquoi cet embouteillage ?

Lisez l’article

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*