Simulation d’une attaque terroriste à l’aéroport de Tarbes et dans les sanctuaires de Lourdes

simulation attentat

Une double attaque terroriste frappe en matinée l’aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées et l’après midi les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes; il est une simulation.

Il s’agit d’un exercice simulant une attaque terroriste avec deux commandos d’hommes lourdement armés qui sèment la terreur dans l’aérogare de Tarbes-Lourdes-Pyrénées et dans la Basilique enterrée de Lourdes.

Cet exercice a mis en pratique la chaîne d’alerte, la coordination des forces de l’ordre et de secours ainsi que les procédures d’information et de communication. Un important dispositif a été déployé:

  • gendarmerie
  • pompiers
  • GIGN
  • PSIG
  • sur Lourdes aussi l’intervention du RAID

Le but était de vérifier la réactivité des acteurs censés intervenir en cas de réelle attaque. Tout a fait l’objet de vérification, de la chaîne de commandement, à la sécurisation de la zone en passant par le secours apporté aux victimes et la neutralisation des assaillants.

Près de 400 personnes ont été mobilisées sur les deux sites:

  • 200 plastrons: personnes qui jouent le rôle des victimes choisi entre les infirmières de l’IFSI et les élèves du lycée Saint Pierre.
  • 150 policiers: toutes catégorie confondues
  • 22 personnes de la police judiciaire
  • 130 militaires de gendarmerie
  • 142 sapeurs pompiers, et des éléments Sentinelle du Régiment étranger de parachutistes de Calvi

Sur le site de l’aéroport

Il est 12h quand 5 assaillants attaquent à l’aéroport, 2 femmes sont blessées devant l’entrée, dans l’enceinte de l’aéroport les assaillants tirent à vue. De nombreuses personnes sont blessées voire décédées.

Après une heure, à 13h05, les victimes ont été regroupées dans divers endroits mais la zone n’est toujours pas sécurisée.

Les secours ont pu arriver au fur et à mesure que des zones aient été sécurisées afin de récupérer les victimes et les transférer sur le poste médical.

A l’issue de l’intervention sur l’aéroport, on déplore:

  • 9 décédés dont les 5 terroristes
  • 17 blessés graves
  • 22 blessés légers
  • 28 impliqués
  • 2 sapeurs pompiers décédés

Intervention des gendarmes

« La priorité dans le cadre d’un attentat c’est de faire cesser le danger avant de porter secours aux victimes. Les forces de l’ordre interviennent en premier pour sécuriser la zone et mettre en place des corridors d’extraction pour la protection des intervenants et sécuriser les victimes », a indiqué Gilbert Manciet, le sous préfet de Bagnères de Bigorre.

Les gendarmes ont demandé des renforts et l’intervention du PSIG (moyens intermédiaires). Sur zone publique, des renforts sont nécessaires. sur le site se trouvaient aussi la protection civile et la fédération française de sauvetage et de secourisme, associations qui viennent en renfort du SDIS pour le secours à la personne et sur les sanctuaires la Croix-Rouge.

PC autorités

Un peu plus loin, se trouve le PC autorités. Catherine Galinié, la directrice de cabinet de la préfète explique :

« Le PC autorités est un lien du préfet au plus près du terrain pour faire remonter les informations au préfet et décider où l’on va positionner les blessés, les moyens et les forces de l’ordre. »

Sur le site des sanctuaires de Lourdes

Même scénario qu’à l’aéroport, il faut sécuriser le site avant que les secours approchent pour venir en aide aux victimes. On retrouve sur ce site de nombreux moyens de pompiers qui sont activés et le poste médical avancé.

 « Ont été impliqués les forces de niveau 1 et 2 assistées des CRS et de l’intervention du RAID. 5 terroristes, la première attaque a eu lieu à la basilique Saint-Pie X et à l’accueil Notre-Dame, 3 sont entrés par la porte Saint Michel et 2 autres par la porte Saint -Joseph pour ensuite prendre d’assaut la basilique souterraine où le Raid est intervenu », a indiqué le commandant Calmejane.

Sur le site des sanctuaires, le bilan est également lourd :

  • 6 décédés dont les 5 terroristes
  • 49 personnes impliquées
  • 1 blessé très grave
  • 5 blessés graves
  • 13 blessés légers

Des cibles potentielles

Les lieux de cette simulation n’ont pas été choisis au hasard.

L’aéroport international de Tarbes-Lourdes voit sa fréquentation augmenter chaque année. Comme tous les aéroports, il s’agit d’un site sensible qui fait l’objet d’une surveillance particulière.

Les Sanctuaires de Lourdes sont aussi une cible potentielle pour les terroristes. Même si sa fréquentation a chuté ces dix dernières années, le principal lieu de culte marial français accueille plusieurs millions de pélerins chaque année.

Voir le vidèo

Sources:

1

2

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ETES-VOUS UN LECTEUR?

ETES-VOUS UNE SOCIETE’?

diventa-partner

X