Tour d’Italie: la 3e étape signée par une terrible chute

Tour d’Italie: la 3e étape signée par une terrible chute

Le Tour d’Italie était hier, lundi 11 mai, seul à la 3e étape et il était déjà été caractérisé par la terrible chute du cycliste Italien Domenico Pozzovivo.

La chute est survenue dans un virage de la descente du col de Barbagelata et immédiatement on retourne au 2011, quand dans la même région, la 3e étape était signée par la chute mortelle de Wouter Weylandt. Mais, selon le Professeur Giovanni Tredici, le médecin-chef de la course, « Les situations n’étaient pas comparables. ». En effet il a spécifié que Pozzovivo souffre « d’un traumatisme facial » et d’un « traumatisme crânien relativement modeste ».

Au mépris des protocoles habituels de secours, les images TV montrent qu’un spectateur est intervenu en touchant le coureur aussitôt après sa chute ; mais a médecin-réanimatrice, présente dans la voiture médicale qui suit le peloton principal, a été très vite dans le secours au coureur.

Pozzovivo, avec une plaie qualifiée de « majeure », a été principalement touché au visage. Il est resté conscient et, comme assuré par le Pr. Tredici, « respirait de façon autonome et pouvait bouger ses membres ».

Le médecin-chef de la course a aussi détaillé que « Le centre mobile de réanimation est arrivé sept minutes plus tard ». Le coureur a été transporté, d’abord par ambulance puis par hélicoptère, chez l’hôpital San Martino de Gênes. Le Pr. Tredici a expliqué que « Les routes sont tortueuses et nous avons jugé préférable de procéder ainsi, pour la commodité du transport ».

En fin d’après-midi, le médecin en liaison, avec les services d’urgence de l’hôpital San Martino de Gênes a ajouté que « Les examens pratiqués à l’hôpital ont montré un état stable ».

Voire le video

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*