Transplantation d’un coeur: piste de Nancy-Ochei ouverte d’ugence

Transplantation d’un coeur: piste de Nancy-Ochei ouverte d’ugence

Nancy-Ochei: piste ouverte d’urgence pour la transplantation d’un coeur

Dans la nuit du 12 au 13 février, la BA 133 de Nancy-Ochey et le CHRU de Nancy ont participé ensemble au transfert d’un cœur entre la région parisienne et la Lorraine en vue d’une transplantation.

Vendredi soir, aux environs de 22 h 30, un cœur est disponible au prélèvement en région parisienne pour être transplanté en urgence par des médecins au CHRU de Nancy. Les conditions météo sur la plate-forme d’Essey ne permettent malheureusement pas d’accueillir l’avion de Luxembourg Air Ambulance affrété pour cette mission vitale.

Le Pôle national de répartition des greffons contacte le centre de permanence de l’armée de l’air à Lyon pour demander l’accès à la piste de la BA 133 et permettre l’accueil de l’équipe médicale.

L’ordre est donné, les équipes de permanence de la base ouvrent le terrain et acheminent les deux chirurgiens vers leur avion qui décollera à 2 h 35 pour procéder au prélèvement.

Moins de quatre heures plus tard, à 6 h 15, le LearJet luxembourgeois se repose sur la piste militaire et les deux médecins repartent vers le CHRU de Nancy avec leur précieux colis pour une transplantation qui doit avoir lieu immédiatement.

Mise en alerte permanente

Pour faire face à ce type d’urgence, les forces publiques peuvent s’appuyer sur une organisation permettant de disposer de tous les moyens adaptés pour garantir la réussite de la mission. Ainsi, les équipes médicales demandent, si nécessaire, le concours des moyens militaires adaptés pour leur permettre d’agir dans les plus brefs délais. La piste de la BA 133 est homologuée pour les urgences par l’aviation civile et équipée de moyens permettant un atterrissage aux instruments impossible sur certains aérodromes locaux en cas de mauvais temps.

Cette ouverture immédiate au profit des opérations de sécurité civile et de santé publique est rendue possible par la mise en alerte permanente d’équipes réactives et entraînées dans le cadre des opérations aériennes de l’armée de l’air.

Grâce aux efforts des équipes médicales et militaires, un cœur battra à nouveau quelque part en Lorraine.

Lire l’article

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*