Un hélicoptère tombe dans l’Arctique : décès d’une équipe d’élite d’explorateurs canadiens

Un hélicoptère tombe dans l’Arctique : décès d’une équipe d’élite d’explorateurs canadiens

Un accident à l’origine de la disparition des meilleurs explorateurs arctiques du Canada. Marc Thibault, capitaine du navire scientifique CCGSAdmunsen, pointe de diamant de la recherche arctique canadienne, est mort quand l’hélicoptère, piloté par Daniel Dubè et avec lequel il explorait la région, a coulé dans les eaux du détroit de McClure, juste en face de l’île de Banks Island, dans l’arctique occidental.

Avec eux a disparu le scientifique Klaus Hochheim, l’un des plus grands experts allemands en explorations arctiques. L’accident est advenu pendant une inspection pour trouver le meilleur chemin que le navire aurait pu suivre pendant l’exploration d’une zone retranchée de l’arctique à plus de 600 kilomètres des dernières habitations en territoire canadien, la base de Resolute Nunavut. Les conditions météo optimales et la longue expérience du pilote, un spécialiste Arctique avec trente ans de vol à son actif, portent à croire que la cause principale de l’accident soit due à une panne mécanique.

Les secours sont arrivés par le navire Admunsen, qui a atteint le lieu de la chute et a récupéré le corps de deux des trois victimes. À cet endroit, la mer a une profondeur de 420 mètres. La mission scientifique et d’exploration du navire a immédiatement été effacée. Elle aurait dû rentrer au port de la ville de Québec à la mi-octobre, après une intense activité d’échantillonnage.

Michael Byers, professeur de l’Université de la British Columbia et grand expert des explorations arctiques, déjà en deux occasions passager du navire Amundsen, souligne les dangers des eaux de l’Arctique et leur température rigide. « Durant les briefings avant les vols – déclare-il – les pilotes d’hélicoptère sont très explicites avec les passagers : en cas d’atterrissage d’urgence, il ne faut surtout pas se mouiller. En cas de survie à l’amerrissage, on ne peut rester que très peu de temps exposés à des températures aussi rigides ».

About The Author

Emergency Live

Emergency Live est l’unique magazine plurilingue dédié aux opérateurs des premiers secours et de gestion des urgences. Comme tel, il représente un canal privilégié pour informer de façon rapide et économique un grand nombre d’utilisateurs ciblés, pour les entreprises qui œuvrent dans ce secteur: par exemple, toutes les entreprises qui s’occupent, de différentes manières, de l’équipement des véhicules de secours. Des producteurs des véhicules aux entreprises qui s’occupent de la transformation, en passant par toutes les sociétés qui fournissent le matériel de secours et de sauvetage.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*