Urgences de la bobologie: l’alternative pour les soulager

Urgences de la bobologie: l’alternative pour les soulager

Une alternative pour soulager les urgences de la bobologie

De nombreux parents emmènent leur enfant aux urgences alors qu’il ne s’agit pas d’une urgence. La maison médicale pédiatrique va désengorger les urgences.

La nouvelle maison médicale pédiatrique fonctionne depuis quelques jours. Un service supplémentaire est ainsi fourni dans les locaux de la Clinique pédiatrique. Le service proposé durant la journée, est également assuré le soir, le week-end et les jours fériés.

Le modèle est celui de la maison médicale classique et l’idée est d’assurer la continuité du service tout en soulageant les urgences.

Laurent Zanotelli du ministère de la Santé: « Nous avons constaté que de très nombreux parents se rendent aux urgences avec leur enfant et que si pour certains, il s’agit bien d’une urgence, pour beaucoup, c’est simplement parce qu’ils n’avaient pas le temps de se rendre dans un cabinet pédiatrique dans la journée. Beaucoup de parents engorgent ainsi les urgences avec ce que l’on appelle de la bobologie ».

La maison médicale pédiatrique offre donc une alternative. Elle est ouverte en semaine de 19h00 à 22h00; le week-end et les jours fériés, de 9h00 à 21h00. Des horaires qui ont été jugés opportuns, selon Laurent Zanotelli.

Laurent Zanotelli: « La maison médicale pédiatrique offre au citoyen le même service que celui qu’il trouve chez son pédiatre pendant la journée. C’est un pédiatre qui examine l’enfant et qui décide des différentes options. Soit il s’agit d’une petite maladie et l’enfant se voit prescrire les médicaments dont il a besoin, soit, si c’est plus grave, il est renvoyé vers un service d’urgence ».

Cette maison médicale est intégrée au CHL à Luxembourg. Il y a déjà eu des discussions dans le passé quant à la crainte que le service ne soit pas aussi bien assuré dans d’autres régions du pays.

Une prise en charge continuera à être assurée partout, dit-on au ministère. Des réflexions sont également menées sur la création de maisons médicales pédiatriques dans le Nord et dans le Sud du Grand-duché afin d’élargir les offres dans le cadre de cette prise en charge.

Lire l’article

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*