Voici le nouveau patron du Samu 77

Voici le nouveau patron du Samu 77

Seine-et-Marne : voici le nouveau patron du Samu 77 et des urgences de Melun

Le virus des urgences l’a touché dès son premier stage d’étudiant en médecine. Depuis, cette passion pour la médecine d’urgence n’a jamais quitté le docteur François Dolveck. À 49 ans, il est le nouveau directeur du département médecine d’urgence de l’hôpital Marc-Jacquet à Melun.

Un service qui regroupe le Samu 77 (service d’aide médicale urgente), le Smur (service mobile d’urgence et de réanimation) de Melun, les urgences de l’hôpital Marc-Jacquet, le centre d’enseignement des soins d’urgence (Cesu) et l’unité hospitalière de très courte durée. Il a sous sa responsabilité près de 40 médecins et 192 autres membres du personnel.

« Au début, j’ai fait médecine pour devenir généraliste en ville, glisse François Dolveck. Mais mon premier stage fut dans un Samu et j’ai trouvé ça passionnant. Alors je me suis réorienté vers la médecine d’urgence. Il y a une telle diversité et variabilité dans son exercice, avec une rigueur très importante. » Des compétences qu’il a développées tout au long de sa carrière puisqu’il a exercé dans les quatre branches de la médecine d’urgence : le Samu des Hauts-de-Seine, différents hôpitaux de la région parisienne, les Smur et les urgences médico-judiciaires.

Tout en créant des diplômes universitaires, le médecin a participé au déploiement du réseau national de télécommunication d’urgence Antares, utilisé par l’ensemble des services de secours français. Il a également aidé à la création d’un outil permettant d’orienter plus vite les patients en donnant les disponibilités et spécialités de chaque hôpital en temps réel.

Son défi : l’installation dans le nouvel hôpital en 2018

Aujourd’hui, le docteur Dolveck pose ses valises à Melun pour « s’inscrire dans la durée ». Ses défis à venir ? « L’installation dans le nouvel hôpital en 2018, souligne-t-il. Je veux aussi obtenir davantage de polyvalence des professionnels, c’est-à-dire que les urgentistes de l’hôpital montent dans les camions des Smur ou régulent au Samu. Cela permettra d’améliorer la fluidité de prise en charge des patients et leurs délais d’attente. » En 2014, les urgences de Melun ont accueilli 66 074 malades dont 15 000 urgences pédiatriques et 8 000 gynécologiques.

Une urgence médicale ? Composez le 15, ses services vous répondront

Un malaise grave ? Un souci de santé important ? Composez le 15. C’est le numéro du Samu, dédié à toute urgence médicale, que chapeaute le docteur Dolvcek dans le département. « Vous pouvez aussi l’appeler 24 heures/24 et 7 J/7 pour un conseil médical quand votre médecin n’est pas disponible par exemple », explique le médecin. Et le 18 alors ? « Ce sont les pompiers, ils sont là pour porter secours et éteindre les feux », précise-t-il. Le centre de régulation du Samu 77, basé à Melun, traite plus de 1 000 appels par jour. Il peut envoyer des ambulances, les pompiers ou un véhicule du Smur parmi les 14 équipes de jour ou les 12 de nuit réparties dans 8 hôpitaux (Melun, Meaux, Fontainebleau, Jossigny, Coulommiers, Nemours, Montereau et Provins).

Lire l’article

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*