Facebook n’est pas une clinique médicale virtuelle

Facebook n’est pas une clinique médicale virtuelle

Je suis accro à Facebook depuis mon inscription, en avril 2007. C’est un peu ma seconde maison, et c’est depuis quelques temps mon lieu de travail officiel. Pour m’inspirer, m’informer et, avouons-le, rire un peu (beaucoup), j’ai rejoint plusieurs groupes Facebook.

Des groupes de cuisine, des groupes féministes, des groupes liés au travail en Web, des groupes de phénomènes paranormaux (oui, oui) et des groupes de parents. Beaucoup, beaucoup de groupes de parents.

Pis là, là, faut qu’on se parle, les parents. Dans le blanc des yeux, sérieusement. J’ai remarqué dernièrement une tendance lourde qui me fait frissonner d’effroi : les parents qui se tournent vers leurs communautés virtuelles pour poser des questions et solliciter des conseils au sujet de maladies possiblement graves.

Trouver l’équilibre entre confiance et jugement

Si votre enfant de 2 ans a une otite depuis des semaines, si vous soupçonnez que votre petit a des vers intestinaux ou une pneumonie, si votre fille vomit du sang et fait 40 de fièvre, CONSULTEZ UN MÉDECIN!

 

LIRE LA SUITE

About The Author

Emergency Live

Emergency Live est l’unique magazine plurilingue dédié aux opérateurs des premiers secours et de gestion des urgences. Comme tel, il représente un canal privilégié pour informer de façon rapide et économique un grand nombre d’utilisateurs ciblés, pour les entreprises qui œuvrent dans ce secteur: par exemple, toutes les entreprises qui s’occupent, de différentes manières, de l’équipement des véhicules de secours. Des producteurs des véhicules aux entreprises qui s’occupent de la transformation, en passant par toutes les sociétés qui fournissent le matériel de secours et de sauvetage.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*