Le Brésil à  l’avant-garde dans la bataille contre le SIDA

Le Brésil à  l’avant-garde dans la bataille contre le SIDA

La Santé Publique brésilienne soignera gratuitement les malades du SIDA et utilisera un traitement précoce pour éviter la contagion d’autres personnes.  Ainsi, plus de 100 000 malades pourront être suivis et commencer les soins avant la fin de l’année. Actuellement,  313 000 malades sont déjà assistés par la Sécurité Sociale.

« La nouvelle stratégie se situe à l’avant-garde dans la lutte contre le SIDA », a affirmé le Ministre de la Santé Alexandre Padilha. Pour l’instant, des politiques semblables n’ont été menées qu’en France et aux États-Unis. La substance en question, surnommée « trois en un » est un mélange de Tenofovir, Lamivudina et Efavirenz, un mélange encore en attente de certification de la part de l’Agence Nationale de Vigilance Sanitaire (ANVISA). Dès qu’elle aura été approuvée, elle sera utilisée pour commencer le traitement des patients.

Cette mesure représente un virage dans l’histoire de la santé publique. Dès la première prise de l’antirétroviral, les niveaux du virus dans l’organisme se réduisent de manière significative, diminuant les risques de contamination d’une tierce personne en cas de relations sexuelles avec préservatif. Le traitement précoce prévu par le gouvernement du Brésil a également pour objectif d’augmenter la protection des patients atteints du SIDA.

María Clara Gianna, coordinatrice du programme des maladies sexuellement transmissibles de l’État de Sao Paulo, reconnaît que le projet « n’empêche pas la transmission », mais il la « réduit » considérablement, représentant un véritable pas en avant.

Le gouvernement ne sait pas encore quel sera l’impact économique du projet. Pour le moment, sur un bilan prévisionnel de 600 millions de dollars destinés ò la bataille contre le SIDA, 330 ont été destinés aux médicaments.

Le Brésil a toujours été l’un des pays les plus avancés dans la lutte contre le SIDA. Pendant le mandat de l’ex-président Fernando Henrique Cardoso, l’alors Ministre de la Santé José Serra a réussi à offrir gratuitement aux malades du SIDA un cocktail de médicaments qui lui a valu une reconnaissance de la part de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

About The Author

Emergency Live

Emergency Live est l’unique magazine plurilingue dédié aux opérateurs des premiers secours et de gestion des urgences. Comme tel, il représente un canal privilégié pour informer de façon rapide et économique un grand nombre d’utilisateurs ciblés, pour les entreprises qui œuvrent dans ce secteur: par exemple, toutes les entreprises qui s’occupent, de différentes manières, de l’équipement des véhicules de secours. Des producteurs des véhicules aux entreprises qui s’occupent de la transformation, en passant par toutes les sociétés qui fournissent le matériel de secours et de sauvetage.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*