Les difficultés du diagnostic d’Alzheimer

Les difficultés du diagnostic d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie qui présente un nombre élevé de patients non diagnostiqués.Selon les calculs de la Société Espagnole de Neurologie (SEN), sur 600 000 personnes souffrant de cette maladie neurodégénérative, entre 30 et 40% ne le savent pas.

 

Les premiers symptômes apparaissent généralement cinq ans avant la maladie.Il s’agit de problèmes de mémoire, en particulier concernant les événements récents.Le diagnostic précoce pendant ces phases initiales est « un instrument fondamental pour améliorer la qualité de la vie des patients et de leurs familles », comme l’a rappelé la SEN en prévision de la célébration de la Journée Mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer, qui aura lieu samedi 21 septembre.

 

Toutefois, cette maladie n’est pas facile à diagnostiquer.Les patients qui en souffrent manifestent des symptômes qui peuvent être facilement confondus, surtout pendant les phases initiales, avec d’autres types de démence.La maladie d’Alzheimer est déclenchée par la mort neuronale et la présence de deux structures anormales dans le cerveau :la prolifération des plaques séniles (dépôts de peptide beta-amyloïdes) et la formation de structures appelées amas neurofibrillaires.La confirmation certaine qu’une personne est affectée par cette maladie ne peut être donnée qu’après une biopsie, qui ne représente cependant pas une solution clinique.

 

Pour cette raison, les spécialistes ont recours à d’autres techniques combinées :interrogatoires cliniques, imagerie biomédicale (TDM/scanner, résonance magnétique cérébrale), électroencéphalogrammes et analyse des protéines beta-amyloïdes dans le liquide céphalorachidien.

 

La difficulté du diagnostic fait que les stades les plus avancés et les plus graves de la maladie sont diagnostiqués dans 64% des cas, et les stades les plus légers dans seulement 5% des cas.

 

La maladie d’Alzheimer est l’une des principales causes d’infirmité et de dépendance dans les pays occidentaux et son incidence augmente de plus en plus.Du fait du vieillissement de la population et de l’augmentation de l’espérance de vie des patients, on estime qu’en 2050 il pourrait y avoir plus d’un million de personnes touchées par cette maladie rien qu’en Espagne.D’autre part, il s’agit d’une maladie qui comporte une dépense socio-sanitaire énorme.Les patients affectés par cette pathologie ont besoin en moyenne de 70 heures de soins par semaine.Dans 80% des cas, les responsables des soins aux patients sont les membres de la famille.

About The Author

Emergency Live

Emergency Live est l’unique magazine plurilingue dédié aux opérateurs des premiers secours et de gestion des urgences. Comme tel, il représente un canal privilégié pour informer de façon rapide et économique un grand nombre d’utilisateurs ciblés, pour les entreprises qui œuvrent dans ce secteur: par exemple, toutes les entreprises qui s’occupent, de différentes manières, de l’équipement des véhicules de secours. Des producteurs des véhicules aux entreprises qui s’occupent de la transformation, en passant par toutes les sociétés qui fournissent le matériel de secours et de sauvetage.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*