Les solutions contre les déserts médicaux

Les solutions contre les déserts médicaux

6 moyens de lutter contre les déserts médicaux

Les déserts médicaux se développent à grande vitesse et les mesures fortes pour enrayer cette descente aux enfers tardent. Des contraintes seraient contre productives. Il faudra donc être plus inventif. Un nouveau rapport du Conseil de l’Ordre intitulé Améliorer l’offre de soins, initiatives réussies dans les territoires,  recense dans les régions les initiatives les plus marquantes qu’on vous reporte ci-dessous:

1) Regroupements contre les déserts médicaux

  • Les maisons médicales :
    • maisons de santé pluridisciplinaires (MSP)
    • maisons universitaires de santé et de soins primaires (MUSSP)
  • Les GHT : Groupements Hospitaliers de Territoires

2) Stages

Commencer à considerer les stages comme préludes à l’installation du stagiaire

3) Les Maîtres de stages universitaires  On peut devenir Maitre de Stage (MSU) pour 3 types de stages à travers un système trop rigide:

  • Le stage en deuxième cycle : stage de trois mois destinés aux externes. Il leur permet d’appréhender les spécificités de la médecine générale. Il s’agit d’une occasion unique pour tous les étudiants de découvrir la médecine générale avant l’examen national classant où ils choisiront leur spécialité.
  • Le stage dit « de niveau 1 » : accueil d’un interne de médecine générale (en troisième ou quatrième semestre sur les 6 semestres que comprend l’internat de MG) à son cabinet pour un stage obligatoire de 6 mois.
  • Le stage dit « de niveau 2 » stage ambulatoire en autonomie supervisée. Il s’agit de l’accueil d’internes qui ont déjà effectué le stage de niveau 1.

4) SOS médecin en tant que médecin traitant ?

Face à la pénurie médicale SOS Médecins a obtenu dans certains secteurs le statut de « structure collective traitante par dérogation ». Ce qui lui permet de prendre en charge en tant que médecin traitant des patients qui en sont dépourvus.

5) La délégation de tâche

Des expérimentations de délégation de compétences entre ophtalmologistes et orthoptistes ont permis de réduire de douze mois à 15 jours les rendez-vous pour renouvellement de verres correcteurs. Cela est également proposé pour les pharmaciens qui pourraient vacciner, et pour les infirmières qui après le Master deviendraient des « infirmières cliniciennes .»

6) La télémédecine contre les déserts médicaux

Via une cabine de télémédecine il est possible d’avoir des consultations à distance.

Contribuez-vous aussi à trouver la boonne solution aux deserts medicaux, prposez votre idée en commentant l’article!

Source

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

ETES-VOUS UN LECTEUR?

ETES-VOUS UNE SOCIETE’?

diventa-partner

X