Permis de conduire, uniquement avec notions de secourisme

Permis de conduire, uniquement avec notions de secourisme

Sur proposition de Jean-Pierre Leuleux, sénateur UMP des Alpes Maritime, le sénat a adopté mercredi dernier à l’unanimité, un texte de loi d’un seul et unique article qui stipule que les candidats à l’examen du permis de conduire seront formés aux notions élémentaires de premier secours en cas d’accident de la circulation. Cette formation sera sanctionnée dans le cadre de l’examen du permis de conduire.

Si l’on en croit les propos du sénateur, cette nouvelle disposition légale pourrait permettre de sauver environ 250 à 350 vies par an si les témoins d’un accident étaient en mesure de donner les premiers soins vitaux aux blessés dans les premiers instants qui suivent le dit accident de la circulation. Cette formation aux premiers soins devrait enseigner aux candidats les bases du secourisme en milieu « routier » comme savoir alerter les secours, baliser les lieux de l’accident, ventiler un blessé, comprimer une hémorragie ou mettre une personne accidentée en PLS (position latérale de sécurité) afin d’augmenter ses chances de survie.

Adopté par le Sénat ce projet de loi doit maintenant passer devant les députés. Ce devrait être chose faite dans quelques semaines et comme au Sénat, l’unité devrait se faire autour de ce projet qui mettra la France au même niveau que certains pays de Scandinavie ou les USA. Pour faire même un peu de zèle, certains députés envisagent d’ajouter au dispositif une mise à niveau obligatoire tous les 5 ans.

 

Lire la suite

 

About The Author

Emergency Live

Emergency Live est l’unique magazine plurilingue dédié aux opérateurs des premiers secours et de gestion des urgences. Comme tel, il représente un canal privilégié pour informer de façon rapide et économique un grand nombre d’utilisateurs ciblés, pour les entreprises qui œuvrent dans ce secteur: par exemple, toutes les entreprises qui s’occupent, de différentes manières, de l’équipement des véhicules de secours. Des producteurs des véhicules aux entreprises qui s’occupent de la transformation, en passant par toutes les sociétés qui fournissent le matériel de secours et de sauvetage.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*