Philippines: aide alimentaire à 29,000 et à la sécheresse dans le nord de Cotabato

Manille (CICR) - Afin de soulager le sort des communautés touchées par le phénomène El Niño, des rations alimentaires ont été distribuées à des membres de la communauté 29,000 dans deux municipalités touchées par la sécheresse dans la province de Cotabato-Nord, dans le centre de Mindanao.

En plus de faire face aux conséquences de la violence armée qui perdure depuis des décennies, des milliers d'agriculteurs subissent maintenant le poids de la sécheresse alors que leurs terres agricoles s'assèchent de jour en jour.

«La dernière récolte a été très mauvaise pour certains agriculteurs de North Cotabato; d'autres ont connu une perte totale de récolte. Ils ont eu des difficultés à faire face à la situation, en particulier dans les villages de l'intérieur et des hautes terres », a déclaré Dominic Earnshaw, chef du bureau du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Cotabato City.

«En fournissant de la nourriture aux familles touchées, nous visons à les aider à conserver leurs semences pour la prochaine saison de plantation», a-t-il expliqué.

Le mois d'avril de 26-30, le CICR, en collaboration avec la Croix-Rouge philippine, a fourni des vivres aux familles d'agriculteurs de 15, villages reculés des municipalités de Roxas et Magpet, municipalités de North Cotabato.

Les rations alimentaires - couvrant les besoins d'une famille pendant un mois - se composaient de kilogrammes de riz 25, de boîtes de sardines 24, de litres d'huile de cuisson 2, de litres de sauce de soja 2 et de kilogrammes de sel 2. articles d'hygiène.

«Nous avons connu la sécheresse dans le passé, mais ce qui se passe maintenant est le pire. Personne n'est épargné. Nos moyens de subsistance sont affectés », a déclaré Isias Buned, chef du village de Sundungan à Roxas (North Cotabato), président du village de Sundungan. "Nous n'avions jamais pensé que la Croix-Rouge pourrait soulager les conséquences de la sécheresse."

Le CICR est une organisation humanitaire neutre, impartiale et indépendante dont le mandat est de protéger et d'aider les personnes touchées par les conflits armés et d'autres situations de violence. Il est présent aux Philippines depuis plus de 70 et est présent de manière permanente à Mindanao depuis 1982.