Explosions à Beyrouth: bilan de 78 morts et 2,500 XNUMX blessés. Le Conseil suprême de la défense a été appelé - VIDEO

Deux explosions ont secoué Beyrouth. L'un des basts aurait eu lieu près de la résidence de l'ancien Premier ministre Sa'ad Hariri. Le nombre de morts augmente d'heure en heure.

Le bilan des morts a atteint 78 personnes, selon les mises à jour en direct. Les causes des explosions à Beyrouth sont encore inconnues. Deux grandes explosions ont été signalées à Beyrouth, la capitale du Liban, à 15 minutes l'une de l'autre. L'un s'est produit dans la zone portuaire et l'autre dans les environs de la ville. Le ministre de la Santé, Hamad Hassan, a déclaré que plus de 2,500 XNUMX personnes avaient été blessées.

Selon la correspondante Twitter du journal émirat The National, Joyce Karam, l'une des deux explosions aurait eu lieu près de la résidence de l'ancien Premier ministre Sa'ad Hariri.

Explosions à Beyrouth: «une rivière de gravats et de verre, une catastrophe»

Des rapports terrifiants arrivent de Beyrouth. Bâtiments détruits, gravats partout et rivières de verre dans les rues.

Les autorités parlent de centaines de morts et de blessés, mais il faut attendre les sauveteurs et sapeurs pompiers pour mettre tout le monde en sécurité.

Terre des Hommes, une ONG qui, au Liban, compte près de 150 opérateurs dans tout le pays engagés dans des programmes d'éducation et de protection de l'enfance pour les réfugiés libanais, syriens et palestiniens, et a son siège à Beyrouth. L'un des exploitants rapporte que les fenêtres de leur quartier général ont été soufflées alors qu'il se trouve à environ 10 kilomètres du site des explosions.

Le Gouvernement libanais proclame un jour de deuil national

Le Premier ministre du Liban, Hassan Diab, a proclamé pour demain une journée de deuil national pour les victimes de la double explosion qui s'est produite à Beyrouth cet après-midi, comme le rapporte la presse locale.

Dans la capitale, les sauveteurs sont toujours en action pour sortir les gens des décombres et emmener les blessés par les deux déflagrations qui ont frappé le port et un quartier central de la capitale.

Explosions à Beyrouth: le président Aoun appelle à la création du Conseil suprême de la défense

Le Président du Liban, Michel Aoun, a appelé à la Conseil suprême de la défense pour une réunion urgente ce soir pour évaluer la double explosion qui a frappé Beyrouth dans l'après-midi de mardi.

Aoun aurait déclaré qu'il «suivait de près l'évolution de la situation» et qu'il avait ordonné aux forces de sécurité de travailler pour répondre aux dommages causés par les deux explosions.

Le chef de l'Etat a donc appelé à ce que toutes les mesures possibles soient prises pour soigner les blessés et offrir un abri aux personnes déplacées.

Israël dément les rumeurs: "nous n'avons rien à voir avec les explosions"

Immédiatement après l'explosion, des rumeurs ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux qui assument la responsabilité d'Israël dans le double incident. Israël n'aurait rien à voir avec les explosions dans le port et le centre de Beyrouth, qui ont fait des centaines de blessés et plusieurs morts et dont les causes sont encore inconnues. Il s'agirait de sources anonymes du gouvernement de Tel-Aviv relancées par divers journaux internationaux, dont le journal libanais «The Daily Star».

EXPLOSIONS DE BEYROUTH - VIDÉO

LIRE AUSSI

Comment le COVID-19 pourrait-il représenter un avantage pour la lutte contre le VIH et la tuberculose en Afrique du Sud?

Sac de tremblement de terre, le kit d'urgence indispensable en cas de catastrophe: VIDEO

Pompiers et volontaires, les vrais héros de la catastrophe de Tchernobyl

République du Liban

Les commentaires sont fermés.