Les médecins népalais améliorent leur capacité à gérer les urgences traumatiques

Katmandou (CICR) - Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et l’Hôpital Dhulikhel de l’Université de Katmandou organisent conjointement trois cours de traumatologie en salle d'urgence cette année, la première aura lieu à Dhulikhel, Kavre, de 4 à 6 en décembre. Un total de médecins 22 assistera au cours, qui vise à améliorer et compléter les compétences des médecins en matière de gestion des cas de traumatismes d'urgence.

Guna Raj Lohani, chef de la division des services curatifs du ministère de la Santé et des Populations, Rajendra Koju, doyen associé et directeur administratif de l'hôpital Dhulikhel de l'Université de Kathmandu, et Alfredo Mallet, chef adjoint de la délégation du CICR au Népal, ouvriront conjointement le cours sur 4 Décembre. «Le CICR apprécie particulièrement le cours sur les traumatismes dans les salles d'urgence au Népal pour diverses raisons. D'une part, le Népal doit accroître sa capacité de traitement des cas de traumatismes, car il se situe dans une zone à activité sismique et le nombre de victimes pourrait être très élevé en cas de tremblement de terre. En revanche, au cours des quatre dernières années, le cours de traumatologie a entraîné une tendance à l'amélioration au Népal », a déclaré M. Mallet. «Ce cours vient d'être révisé conformément aux suggestions d'anciens participants. Dans le même temps, les formateurs ont donné ce même cours à l'étranger. Cela montre que des progrès sont en cours et que le cours au Népal gagne en statut. "

Depuis 2011, l’hôpital de Dhulikhel collabore avec le CICR pour prendre progressivement en charge le cours. «L’hôpital de Dhulikhel a pour objectif d’offrir et de développer de tels cours par lui-même», a déclaré le Dr Koju. «Ce cours est crucial pour la constitution et l’extension d’un bassin de médecins ayant une expertise en gestion des traumatismes, dont nous avons grand besoin.»

Enzo Chemello, chirurgien spécialiste du CICR, coordonnera le cours avec l'aide de trois médecins de l'hôpital de Dhulikhel et d'un de l'hôpital des forces de police armées. Le CICR a déjà organisé des cours de ce type sur 10 au Népal. À la fin de 2014, un total de médecins et de spécialistes de 271 des hôpitaux 99 des districts de 73 au Népal en auront bénéficié.

Le cours de cette semaine sera immédiatement suivi de deux autres cours dans le but de toucher davantage de médecins travaillant dans des hôpitaux publics de toutes les régions du pays. Le prochain cours devrait avoir lieu à Nepalgunj du 8 au 10 de décembre et le dernier à Hetauda de 12 à 14 de décembre.

LIRE SUR LE PAGE D'ACCUEIL DU CICR

ARASCA MEDICAL

Les commentaires sont fermés.