Récession due à COVID-19, selon l'ONU, nous sommes de retour en 2014

L'indice de développement humain nous indique que la pandémie de COVID-19 a provoqué une récession de 6 ans dans le monde entier. De plus, la pauvreté a augmenté partout dans le monde. Près de 70 millions de personnes de plus risquent de devenir encore plus pauvres qu'auparavant.

Il s'agit d'Olivier De Schutter, orateur spécial du département des Nations Unies sur l'extrême pauvreté et les droits de l'homme. Il a affirmé la récession du monde à cause de COVID-19 lors du webinaire spécial intitulé «Est-ce que la pauvreté
nécessaire dans le monde pour atténuer le changement climatique? "

Il a été organisé à l'occasion de la Journée de l'environnement par la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD) - lien vers le site officiel à la fin de l'article -.

«Les pays en développement ont été de loin les plus touchés au cours de ces mois de verrouillage», a souligné M. De Schutter. «Les conséquences de la crise ont touché plus de secteurs, pas depuis le dernier est celui de l'éducation, avec la fermeture des écoles».

Selon l'orateur spécial, la pandémie a provoqué une récession économique plus grave que la Grande crise de 1930. M. De Shutter a calculé que «Avant la pandémie, les personnes qui souffraient d'une extrême pauvreté étaient d'environ 750 millions. Maintenant, 70 millions de personnes supplémentaires risquent de sombrer dans cette condition; en bref, nous perdrons, avec environ 4% du PIB mondial, de nombreuses années dans notre combat ».

Récession COVID-19 - EN SAVOIR PLUS

Catastrophes naturelles et COVID-19 au Mozambique, l'ONU et les partenaires humanitaires envisagent d'augmenter leur soutien

Syndrome de Kawasaki et COVID-19, des pédiatres au Pérou discutent des premiers cas d'enfants affectés

Récession COVID-19 - RESSOURCE

Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification

SOURCE

www.dire.it

Les commentaires sont fermés.