Vol de médicaments à la polyclinique de Naples : enquête en cours

Un braquage de 1.4 million d'euros met à rude épreuve le système de santé

La semaine dernière, la pharmacie du Hôpital Universitaire « Federico II », communément appelé le Policlinique de Naples, a été perquisitionné par plusieurs bandes de voleurs. Les journaux ont fait état du vol et de la réouverture de la pharmacie après le week-end, lundi matin, avec un entrepôt vide et des biens volés évalués à environ 1.4 millions d'euros.

Premières reconstructions

Selon les carabiniers, le vol s'est produit samedi ou dimanche, sans aucune violence sur les vitres ni aucune effraction par la porte de la pharmacie. Selon les premières reconstitutions, les voleurs pourraient avoir agi avec le soutien de complices internes à la structure hospitalière. Les images des caméras de surveillance sont actuellement analysées par les carabiniers pour identifier les coupables. La plupart des médicaments volés sont des médicaments vitaux destinés au traitement de maladies graves et spécifiques, telles que la sclérose en plaques et d’autres maladies rares.

Ce qui a été volé

Les les drogues volées comprennent les médicaments hématologiques et biologiques, et il est difficile d'obtenir ces médicaments sans prescription médicale. Les voleurs pourraient vendre les médicaments sur le marché parallèle ou dans le commerce parallèle. Le procureur de la République a ouvert une enquête. Ce commerce parallèle est légal en Europe pour les grandes sociétés pharmaceutiques, mais il peut également y avoir un trafic parallèle illégal à côté de ce commerce parallèle légal.

Où finissent les drogues volées ?

Les médicaments sont vendus sur les marchés européens illégaux, où ils sont réétiquetés et revendus à des prix plus élevés sur des marchés étrangers comme l'Allemagne. Actuellement, les autorités enquêtent sur plusieurs pistes, notamment sur des complices internes à la structure hospitalière. Ce vol a donné lieu à un examen de la sécurité des établissements de santé et ce qui doit être fait pour améliorer les systèmes de sécurité contre ces vols de drogue.

Les responsables de l'hôpital ont rassuré sur le fait que le vol de médicaments, malgré les faibles niveaux de médicaments dans l'entrepôt pillé, ne perturbera pas les soins aux patients. Pendant ce temps, les médecins et les patients suivent de près les développements de l’enquête avec intérêt et préoccupation. Cela montre à tous la nécessité d’améliorer la sécurité et de renforcer les procédures actuelles de sécurité des médicaments.

Sources

Vous pourriez aussi aimer