Comment le Croissant-Rouge palestinien a affronté et traité un kamikaze? Une vidéo de Ramallah

Un kamikaze présumé a poignardé un agent de la police des frontières, puis il a été blessé à la poitrine. L'équipe du Croissant-Rouge palestinien a fini par soigner à la fois le policier et le kamikaze.

Cela s'est produit en 2017 lors d'une violente manifestation palestinienne dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie. Un kamikaze palestinien a été touché à la poitrine après avoir poignardé un officier de la police des frontières. Il essayait d'en poignarder autant avant de se faire exploser.

Le terroriste a attendu que la police des frontières israélienne (Magav) lui tourne le dos, puis a couru vers eux avec un couteau bien aiguisé, attaquant l'un des policiers israéliens dans le haut de son corps, puis, apparemment, a tenté de se faire exploser. Apparemment, pendant sa course, il a lâché, à quoi ressemble, la télécommande de la bombe gilet et n'a pas pu la faire exploser. Les policiers israéliens ont rapidement réagi et ont tiré sur le terroriste dans les jambes, mais le terroriste n'est pas resté à terre et lorsque les Israéliens ont vu qu'il portait également un attentat-suicide sur son corps, ils l'ont de nouveau abattu et se sont éloignés de lui. Immédiatement, ils activent un ambulance à la frontière pour opérer l'homme, pour lui sauver la vie et le mettre en prison.

Heureusement, le détonateur n'a pas fonctionné. Après cette tentative d'action terroriste, une ambulance est arrivée sur place directement sur les blessés. Il y a une vidéo intéressante réalisée par des journalistes sur place qui montre comment la police des frontières fonctionne et comment les ambulanciers paramédicaux ont fait leur travail sur un patient à haut risque de se blesser.

L'attaquant, toujours portant la ceinture apparente d'un attentat-suicide, a été emmené hors de la scène pour y recevoir des soins médicaux par le Croissant-Rouge palestinien. Plus tard, ils ont découvert que la ceinture de suicide ne contenait pas d'explosifs réels.

Le présumé kamikaze palestinien s'est déguisé en journaliste et s'est positionné entre d'autres reporters et photographes lors d'émeutes à la Judée et Samaria Junction près de Ramallah.

 

SOURCE 

 

AUTRES ARTICLES CONNEXES SUR LE CROISSANT ROUGE PALESTINE:

 

Les commentaires sont fermés.