Une ambulance coincée dans le trafic à Beyrouth pour laisser passer le President du Libanon Hariri, qui présente ses excuses

Les excuses du Premier ministre désigné interviennent alors que l'incident, filmé et partagé sur les réseaux sociaux, a provoqué un tollé sur la toile.

0

 

لازم المريض والجريح كمان ينطر ويتبهدل ليمرق “الزعيم”

#زعران_وحاكمين

#كلن_يعني_كلن

Pubblicato da ‎طلعت ريحتكم‎ su Martedì 10 luglio 2018

Le Premier ministre désigné, Saad Hariri, a présenté ses excuses mardi soir pour l’embouteillage causé par le passage de son convoi de véhicules, qui avait coincé une ambulance dans le trafic à Beyrouth. Les excuses du Premier ministre désigné interviennent alors que l’incident, filmé et partagé sur les réseaux sociaux, a provoqué un tollé sur la toile.

Dans une vidéo publiée mardi par le collectif d’activistes “Vous puez” et qui, quelques heures après sa publication, a été partagée par plusieurs milliers d’utilisateurs, on pouvait voir une ambulance de la Croix-Rouge libanaise, toute sirène hurlante, coincée dans un embouteillage. Sur les images, un des ambulanciers sortait du véhicule afin de demander au policier de rouvrir la rue, située à l’entrée du quartier de Hamra, sans réponse.

“Je tiens à m’excuser sincèrement auprès de tous les citoyens qui se retrouvent sur des routes bloquées par les procédures sécuritaires provoquées par mes déplacements et j’espère que les conditions seront bientôt réunies pour m’éviter les consignes des services de sécurité”, a réagi M. Hariri sur Twitter.

Il s’est toutefois dit “désolé que certains aient exploité cet événement malencontreux” à des fins politiques.

 

SOURCE: Saad Hariri

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.