Accidents graves de la route: evacuation d’un véhicule

0

Lors des accidents graves de la route, les sapeurs-pompiers mettent en oeuvre leur savoir-faire en secours routier pour rendre la victime accessible aux secouristes. Mais les opérations de désincarcération doivent être complétées par une sortie contrólée de la victime pour maintenir l’axe tête-cou-tronc et prévenir toutes aggravations.

Pour tous les victimes dont on suspecte un traumatisme du rachis, dont l’état est compatible avec une sortie non urgente. Durant toute la monoeuvre, l’axe tête-cou-tronc est conservé et la tête est maintenue (soit manuellement, soit grace à l’attelle cervico-thoracique et le collier cervical).

Outre le maintien de l’axe tête-cou-tronc, les secouristes doivent “garder le contacte” avec la victime et s’assurerqu’il n’y a pas de dégradation de son état général. Ils doivent aussi se proteger. Il peut rester dans l’habitacle des zones occupantes ou tranchantes.

12

    3 4 5 6 78

Source: Secouriste Magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.