Rescuecell, projet financé par l’UE pour secourir les victimes de catastrophes

0

Un projet pour augmenter les possibilités de localiser et de sauver les éventuels survivants de catastrophes naturelles. Le financement de l’UE pour Rescuecell ira à un consortium de huit entreprises hi-tech, spécialisées dans le développement de technologies innovatrices, basées sur la plateforme des appareils mobiles, smartphones et tablettes. À travers cet outil de nouvelle génération, il sera possible de localiser de façon précise d’éventuels survivants à des tremblements de terre, inondations, avalanches, ensevelis sous les décombres ou les détritus, guidant les équipes de secours et les unités cynophiles à l’endroit exact où se trouvent les victimes, augmentant ainsi les chances de survie.

Cet outil qui sera léger, facilement transportable et relativement économique, pourra être utilisé par toute personne non spécialisée et amené rapidement sur les lieux du désastre.  Avant la fin 2015, le consortium d’entreprises présentera un prototype, mais les expérimentations faites jusqu’à maintenant sont encourageantes. Rescuecell est une recherche financée par un budget de 1,4 millions d’euros : à travers le programme de financement, la Commission Européenne a fourni 1,1 millions d’euros pour cofinancer le projet, qui permettra d’économiser sur les très coûteuses missions de secours après des événements catastrophiques. Par exemple, depuis l’année 1900, les avalanches ont provoqué la mort de 1201 personnes en Europe, blessant également 13 199 personnes, et faisant 775 millions d’euros de dommages matériels. Entre 1998 et 2009, les tremblements de terre ont tué 18 864 personnes et provoqué plus de 29 milliards d’euros de dommages en Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.