Améliorer la sécurité des personnes à mobilité réduite lors des urgences dans les bâtiments

Cet article est une contribution de Roy Joseph Mampilly qui est basé en Inde. (Sur Facebook et Indiamart)

L'Inde, 1.2, qui est la dixième économie mondiale en dollars, devrait atteindre la troisième place mondiale au cours des quinze prochaines années. L’Inde urbaine grandit rapidement avec des infrastructures physiques modernes telles que des tours, des aéroports modernes et de grandes structures publiques.

L’Inde abrite également l’une des plus grandes populations de personnes à mobilité réduite, avec plus d’un million de personnes. Et pourtant, l’infrastructure moderne croissante de l’Inde n’autorise pas les personnes à mobilité réduite en période de crise. les urgences. Systèmes de sécurité d'urgence et la prise de conscience est encore très ancienne et nécessite un saut de vingt ans vers le 21st siècle.

Permettez-moi de prendre l'exemple simple d'utiliser des chaises d'évacuation dans les immeubles en hauteur en cas d'urgence

Défi de conception: Tous les immeubles de grande hauteur ne sont pas correctement conçus, notamment du point de vue de l'évacuation. Les cages d'escalier sont mal conçues même pour les personnes normales et inutilisables pour les personnes à mobilité réduite. Cela comprend la largeur, les garde-corps et l'angle des escaliers.

Solution: Les ONG, les organisations de sécurité et les organismes de réglementation gouvernementaux doivent collaborer avec les autorités municipales et le service des incendies pour éduquer, responsabiliser et mettre en œuvre une meilleure conception des évacuations en accordant une attention particulière aux personnes à mobilité réduite.

Sécurité Équipement Défi: De nombreux immeubles de grande hauteur n'installent ni n'entretiennent aucun équipement de sécurité, tels que des sièges d'évacuation spécialement conçus pour évacuer les personnes handicapées ou blessées des immeubles de grande hauteur. En cas d'incendie, les personnes à mobilité réduite ou blessées sont soit laissées derrière (à la charge des pompiers), soit les personnes peinent à les soulever physiquement et à les évacuer. Dans les deux cas, le risque global de décès et de blessures augmente considérablement.

Solution: La réglementation devrait couvrir les fauteuils d'évacuation ou les civières à panier avec une bride de levage appropriée pour les immeubles de grande hauteur. De nombreuses multinationales et hôpitaux d’entreprise ont déjà mis en œuvre ces directives au même titre que leurs bureaux internationaux. L’éducation des autorités municipales, des services de sécurité incendie et des associations de constructeurs contribuera dans une large mesure à atteindre la couverture 100% dans les immeubles de grande hauteur.

Défi d'entraînement: Les employés, le personnel de sécurité et les résidents d'immeubles de grande hauteur ne sont pas suffisamment formés pour faire face aux urgences. Seules certaines entreprises organisent des exercices de sécurité et même ceux qui le font, les employés ne sont pas formés aux techniques de base des premiers secours, de la RCP et de l'utilisation du matériel d'urgence. La seule formation dont je me souvienne quand je travaillais dans le secteur des entreprises était la sécurité incendie de base. C’est le strict minimum pour le secteur des entreprises.

Solution: Sensibiliser le secteur des entreprises afin d’améliorer la quantité et la qualité de la formation sur les interventions d’urgence, la RCP et les premiers secours. Les réglementations relatives à la formation doivent être à égalité avec les pays du premier monde. Des audits de formation doivent être menés pour les entités cotées en bourse et les grandes entreprises. Beaucoup de petites entreprises ont tendance à suivre les leaders en termes de pratiques.

Il y a des milliers de vies perdues chaque année en raison de situations d'urgence de grande hauteur et les victimes les plus vulnérables sont les personnes à mobilité réduite ou ayant une déficience physique temporaire. Travaillons tous à la construction d’un monde plus sûr pour tous et en particulier pour les personnes qui ont besoin de notre soutien au moment le plus défavorable.

Cet article est une contribution de Roy Joseph Mampilly qui est basé en Inde. (Sur Facebook et Indiamart)

Roy est un prestataire de soins de santé certifié formé par AHA (American Heart Association). Il est également instructeur de base en réanimation cardiaque, formé par le Conseil national de réanimation (CNRC) - Singapour.

Roy a cofondé Merquri Medica, une organisation ayant pour vision de prévenir et d'atténuer les souffrances humaines en fournissant une formation et des équipements BLS à diverses entreprises, écoles, ONG et gouvernements. organisations à travers l'Inde.

Roy est diplômé en arts de OU, diplômé en gestion hôtelière de IHM Hyd, fournisseur certifié BLS par un instructeur AHA & BCLS certifié par le CNRC de Singapour. Roy a débuté sa carrière dans l'industrie hôtelière l'année 1989. Par la suite, il a travaillé pour ITC LTD et VST Industries Ltd, où il était responsable des services du personnel, des installations, des relations internationales et de la protection sociale. Il a ensuite travaillé chez Virtusa & Idea cellulaire en tant que responsable des installations, de Nodal, de la sécurité, du transport, etc.

Au sein de 2006, il est cofondateur de Merquri Medica (unité Merquri Work & Play Pvt. Ltd) dans le but de soulager la souffrance humaine en proposant une formation de base au maintien de la vie et la commercialisation de produits de classe mondiale destinés à la réanimation et au sauvetage de vies.

Au cours des dernières années, Roy a formé des milliers de professionnels de divers organismes des secteurs privé et gouvernemental aux techniques de base d'aide à la vie et à la RCR, à l'utilisation de DEA, etc. C’est un pionnier qui a présenté à l’Inde le concept de trousses de premiers secours professionnelles. Il est passionné par la transmission de l'éducation BLS auprès des communautés.

Roy est un prestataire de soins de santé certifié formé par AHA (American Heart Association). Il est également instructeur de base en réanimation cardiaque, formé par le Conseil national de réanimation (CNRC) - Singapour.

Il a conçu des programmes de formation allant d’un programme intensif de jours 2 à un programme d’examen rapide d’une heure 3 pour s’adapter à différents publics. Les formations sont bien structurées avec des exercices pratiques intensifs sur des postes de compétences, des jeux de rôle utilisant un entraîneur de DEA, une théorie et des vidéos.

Il dirige également le programme TTT des journées 2 et les soutient avec le plan de cours et d’autres entrées pertinentes, afin que ces formateurs soient en mesure de former d’autres personnes au sein de l’organisation.

Roy vit à Hyderabad et, pendant son temps libre, adore capturer la nature avec son appareil photo, voyager et regarder des films.

Les commentaires sont fermés.