COVID-19 en Ouganda: le ministère de la Santé a annoncé un essai randomisé pour utiliser le plasma dans le traitement des patients

Aujourd'hui, le ministère de la Santé ougandais a approuvé l'essai clinique randomisé visant à utiliser le plasma pour traiter le COVID-19.

Les essais cliniques sur l'utilisation du plasma commenceront jeudi à l'hôpital national de référence de Mulago. Le ministre ougandais de la Santé, le Dr Jane Ruth Aceng, a dévoilé le nouveau développement à l'Université de Makerere.

Essai sur plasma en Ouganda pour traiter le COVID-19

Selon le chercheur principal dans l'utilisation du plasma de convalescence COVID-19 (CCP), le Dr Bruce Kirenga, ils ont pu collecter 162 unités de plasma mais seulement 127 sont disponibles et seront utilisées lors du premier essai. Il a également déclaré que chaque patient COVID-19 a besoin de deux unités de plasma.

Sur Twitter, le ministre ougandais de la Santé a écrit avec joie sur cette nouvelle voie de la nation africaine. L'Ouganda prend de jour en jour une importance dans le domaine de la santé.

L'appel de l'Ouganda pour de nouveaux dons de plasma pour traiter le COVID-19

Par conséquent, ils demandent à davantage de patients rétablis de se présenter et de faire un don. L'Ouganda devient le pays tiers d'Afrique à utiliser le plasma dans le traitement du COVID-19. Les deux autres sont Afrique du Sud et Ghana. D'autres pays développés comme les États-Unis l'utilisent déjà.

Lors de la guérison, les personnes touchées par COVID-19 développeront des anticorps, qui seront utilisés pour traiter d'autres personnes malades. Quand le plasma est administré à un Patient COVID-19, il bloque la progression de la maladie vers la forme sévère.

Lire l'article italien

Les commentaires sont fermés.