Au Tchad, plus de 3.3 millions d'enfants vaccinés dans le cadre d'une campagne antipoliomyélitique à grande échelle

Vaccination contre la polio au Tchad. Plus de 3.3 millions d'enfants ont été vaccinés contre la polio au Tchad dans le cadre d'une campagne de vaccination qui vient de s'achever - l'une des plus importantes du genre dans la région africaine cette année alors que les campagnes qui ont été interrompues en raison de la pandémie de COVID-19 reprennent.

Tchad, la lutte contre la polio

Alors que l'Afrique a été déclarée indemne de poliovirus sauvage en août 2020, une autre forme de poliomyélite continue d'infecter les enfants: le poliovirus circulant dérivé d'un vaccin ou cVDPV.

Ce type de polio est rare et ne peut survenir que dans les zones où il n'y a pas assez d'enfants vaccinés, ce qui signifie que le seul moyen d'arrêter leur propagation est la vaccination.

L'épidémie actuelle au Tchad a été détectée pour la première fois en février 2020, mais les vaccinations ont été interrompues en raison du COVID-19, et le virus s'est propagé dans 36 districts à travers le pays, paralysant plus de 80 enfants et entraînant même des cas au Soudan voisin et en Centrafrique. République

«Les virus ne respectent pas les frontières nationales», a déclaré le Dr Ndoutabé Modjirom, chef de l'équipe d'intervention rapide contre la polio à la Région africaine de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). «Compte tenu de la situation géographique centrale du Tchad et des populations mobiles, il était important de planifier une campagne à grande échelle ciblant les populations clés et les zones à haut risque dans tout le pays.»

La campagne a consisté en deux cycles de vaccination ciblant les enfants dans 91 districts situés dans 16 des 23 provinces du Tchad.

Le premier tour s'est déroulé du 13 au 15 novembre et le second du 27 au 29 novembre.

Campagnes de vaccination de masse contre la polio et les restrictions au COVID-19 au Tchad

Après l'arrêt des campagnes de vaccination de masse contre la polio dans toute l'Afrique en raison des restrictions au COVID-19, elles ont repris en juillet 2020.

Au total, plus de 40 millions d'enfants dans 16 pays ont maintenant été vaccinés.

La réponse à ce jour dans la région dans son ensemble, et au Tchad en particulier, démontre l'engagement des partenaires de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite et des pays à arrêter le virus dans les zones les plus difficiles dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

«Le nombre d'enfants touchés depuis la reprise des campagnes contre la polio est extrêmement encourageant», a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, Directeur régional de l'OMS pour l'Afrique.

«Cette campagne à grande échelle au Tchad pendant le COVID-19 est le reflet de l'engagement et de la capacité de la région à faire face à de multiples défis sanitaires difficiles et à protéger la santé de tous les enfants.

Pendant la pause dans les vaccinations de masse contre la poliomyélite due au COVID-19, l'équipe tchadienne d'experts nationaux et internationaux de la poliomyélite a travaillé avec l'équipe de réponse rapide pour suivre le virus, mener une évaluation des risques et planifier une campagne de riposte à la flambée qui aura lieu dès qu'elle était sûr de le faire, en tenant compte des délais des normes de pratique en matière de riposte aux flambées.

Des consultations ont également eu lieu avec le groupe de travail national COVID-19 pour s'assurer que les meilleures pratiques en matière de prévention et de contrôle des infections seraient suivies.

L'engagement et les efforts du Ministère de la santé et d'autres principaux dirigeants et partenaires nationaux et régionaux de la santé, y compris l'UNICEF, ont joué un rôle déterminant dans le lancement de la campagne.

«Avec l'augmentation des vaccinations et l'engagement continu des dirigeants et partenaires de la santé, nous sommes convaincus que nous verrons bientôt la fin de cette épidémie et la fin de toutes les formes de polio en Afrique», a déclaré le Dr Jean Bosco Ndihokubwayo, représentant de l'OMS pour le Tchad.

Lire aussi:

400,000 enfants vaccinés en Somalie: l'OMS vise à vacciner contre la polio et la rougeole à Banadir

Boko Haram, l'ONU a censuré les terribles attaques du Jihad autour du lac Tchad

Lire l'article italien

La source:

Site Web officiel de l'OMS pour l'Afrique

Les commentaires sont fermés.