Les scientifiques prédisent un risque de dengue pour la Coupe du monde au Brésil

Fièvre potentiellement dangereuse causée par un virus pour lequel il n’ya ni vaccin ni traitement, la dengue est transmise par le moustique Aedes aegypti lorsqu’il prend un repas de sang. L'année dernière, les médecins avaient tiré la sonnette d'alarme face à la dengue lors du tournoi 12 de juillet 13 de juillet. La maladie est endémique au Brésil, qui devrait attirer des centaines de milliers de visiteurs du football. Dans la revue Lancet Infectious Diseases, une équipe d'experts européens et brésiliens a analysé les chiffres pour identifier les zones de risque. Ils ont examiné les conditions météorologiques en temps réel fournies par quatre agences météorologiques, notamment les précipitations qui affectent la reproduction des moustiques.

Ils ont comparé ces données à celles de 13 au cours des dernières épidémies de dengue survenues au mois de juin dans les «microrégions» 553 du Brésil, y compris les villes hôtes du tournoi 12.

Les commentaires sont fermés.