Qu'est-ce que le bypass gastrique?

Le bypass gastrique est une intervention hormonale restrictive. Autrement dit, il agit sur le tube digestif en diminuant la production de certaines hormones responsables de la faim et en augmentant la production d'autres qui augmentent la sensation de satiété.

Ces changements entraînent évidemment une forte diminution de l'appétit et une satiété qui arrive tôt (c'est-à-dire après quelques bouchées) : la quantité de nourriture prise est donc très réduite, entraînant une perte de poids.

Le bypass gastrique a également un effet métabolique important, c'est-à-dire qu'il agit efficacement sur le diabète de type 2, induisant dans de nombreux cas une rémission de la maladie (valeurs glycémiques normales sans autre traitement) et réduisant presque complètement le traitement nécessaire.

Dans les premières années, cette intervention permet une perte de poids assez importante (environ 60% ou plus du surpoids) sans grand effort.

A long terme, cependant, il est essentiel que le patient soit capable de maintenir les nouvelles habitudes alimentaires acquises à la suite de l'opération de pontage, et donc de poursuivre le régime hypocalorique.

Comment se déroule le bypass gastrique ?

Le bypass gastrique est une intervention chirurgicale qui implique la création d'une minuscule poche gastrique (environ la taille d'une tasse à café) qui ne peut contenir qu'une petite quantité de nourriture.

La poche gastrique est complètement séparée du reste de l'estomac et se jette directement dans une section de l'intestin grêle, qui est suturée à la poche.

L'estomac, bien que la nourriture ne le traverse plus, n'est pas enlevé.

L'exclusion de l'estomac et de la première partie de l'intestin (duodénum et première partie du jéjunum) du transit alimentaire peut entraîner une diminution de l'absorption de certaines vitamines et minéraux avec pour conséquence la nécessité de prendre des complexes multivitaminés tels que le calcium et le fer. .

Quels sont les avantages du bypass gastrique ?

Le bypass gastrique réduit la prise alimentaire en diminuant la faim et en accélérant le sentiment de satiété.

La perte de poids globale moyenne est de l'ordre de 60% du surpoids (c'est-à-dire les kilos en trop), avec un bon maintien du poids perdu (sur dix ans) chez les personnes ayant un IMC inférieur à 50.

Chez les patients ayant un IMC supérieur à 50, la perte de poids est plus faible et un échec à long terme survient chez 40 % des opérés.

Cette méthode a été largement pratiquée aux États-Unis au cours des 20 dernières années et est maintenant utilisée dans le monde entier. Outre son effet sur le poids, il est également efficace dans le traitement du diabète de type II (normalisation de la glycémie et de l'hémoglobine glycosylée dans environ 80 % des cas) et du reflux gastro-oesophagien.

La chirurgie de pontage gastrique est-elle douloureuse ou dangereuse ?

C'est une intervention chirurgicale, avec toutes les complications possibles de la chirurgie abdominale.

Cela peut entraîner certaines complications typiques de l'opération, qui sont:

  • Anémie due à une carence en fer et/ou en vitamine B12 et/ou en acide folique.
  • Ostéoporose due à une carence en calcium
  • Obstruction intestinale (volvulus)
  • Dumping syndrome, c'est-à-dire crises hypoglycémiques immédiatement après avoir mangé
  • Carences vitaminiques aiguës en cas de vomissements continus

Quels patients peuvent subir un bypass gastrique ?

En raison de ses caractéristiques métaboliques, il convient particulièrement aux personnes souffrant de diabète de type 2 depuis plusieurs années, surtout s'ils ont déjà besoin d'une insulinothérapie ; il est également particulièrement adapté aux personnes souffrant de reflux gastro-œsophagien sévère.

Il est souvent proposé comme opération de révision pour ceux qui ont déjà eu un anneau gastrique et qui n'ont pas réussi à perdre du poids.

Suivi

Les visites de suivi sont indispensables pour optimiser la perte de poids, et pour prévenir ou traiter certaines complications possibles (carences et dumping syndrome). Les personnes ayant subi un pontage gastrique doivent prendre des suppléments (fer, vitamines et parfois calcium) régulièrement.

Existe-t-il des règles de préparation ?

Il est important de réaliser un examen endoscopique préopératoire de l'œsophage-estomac et du duodénum pour exclure l'absence de pathologies gastriques et/ou duodénales.

Lire aussi:

Reflux gastro-œsophagien : causes, symptômes, tests de diagnostic et de traitement

Nutrition entérale : quand faut-il une nutrition artificielle ?

Anneau gastrique ajustable : qu'est-ce que c'est et comment est-il effectué

La source:

Humanitas

Vous pourriez aussi aimer