Qu'est-ce que le TOC (Trouble Obsessionnel Compulsif) ?

Le TOC ou trouble obsessionnel-compulsif est un trouble mental et comportemental dans lequel une personne se sent obligée d'accomplir des actes spécifiques à plusieurs reprises, même si cela entraîne des complications considérables dans la vie de la personne.

Le TOC va bien au-delà de la simple vérification ou du respect d'une certaine routine, au point de causer de la détresse et de nuire à la vie quotidienne

Il s'agit d'un TOC, une maladie très complexe qui nécessite souvent l'aide d'un professionnel.

Jetons un coup d'œil aux symptômes, au traitement et aux options d'auto-assistance pour le trouble obsessionnel-compulsif.

Qu'est-ce que le TOC

Le trouble obsessionnel-compulsif est un la santé mentale Trouble caractérisé par des pensées pénibles, intrusives et obsessionnelles.

Elle a tendance à se manifester par des actes physiques ou mentaux répétitifs et compulsifs.

Plus de 500,000 XNUMX personnes en Australie souffrent de TOC. Dans la plupart des cas, les symptômes apparaissent pendant les jeunes années et l'adolescence.

La maladie a tendance à se manifester à la fin de l'enfance ou au début de l'âge adulte – il est relativement rare qu'elle soit diagnostiquée après l'âge de quarante ans.

Avec le TOC, la personne est souvent consciente que certaines de ses pensées et de ses comportements ne sont pas logiques, mais elle a peu de contrôle sur la situation.

C'est une condition qui peut sérieusement affecter la qualité de vie et le bien-être d'une personne.

TOC : signes et symptômes

Les symptômes du TOC sont divisés en deux catégories : les obsessions et les compulsions.

Symptômes obsessionnels

Les obsessions sont des pensées, des envies ou des images indésirables qui se reproduisent constamment dans l'esprit de la personne.

Ceux-ci sont intrusifs et peuvent causer une détresse et une anxiété continues à la personne.

Des exemples courants de symptômes d'obsession peuvent inclure :

  • Peur excessive de la contamination ou de la saleté
  • Toujours dans le doute et éprouvant de la difficulté à tolérer les incertitudes
  • Être obsédé par l'organisation et avoir besoin que les choses soient en ordre et symétriques
  • Avoir des pensées agressives ou violentes (de se faire du mal ou de se tuer ou de tuer les autres)

Symptômes de compulsion

En revanche, les compulsions sont des comportements répétitifs que la personne se sent obligée d'accomplir.

Ces actes visent souvent à réduire l'anxiété due aux obsessions, mais la victime peut également croire que quelque chose de terrible se produira si le comportement n'est pas adopté.

Certains comportements compulsifs courants incluent :

  • Lavage et nettoyage excessifs
  • Revérifier les choses plusieurs fois
  • Comptage obsessionnel des choses à proximité
  • Ordre obsessionnel
  • Adhésion à une routine inutilement stricte
  • Toujours demander à être rassuré

Le TOC se manifeste le plus souvent chez les jeunes adultes ou les adolescents, mais parfois les symptômes peuvent se manifester pendant l'enfance. Il commencera progressivement et peut varier en gravité à mesure que la personne vieillit.

Les types de symptômes d'obsession ou de compulsion que la personne présente peuvent également changer avec le temps.

Conseils d'auto-soins pour le TOC

Le TOC est un véritable trouble de santé mentale, et un traitement approprié nécessitera généralement l'aide d'un psychologue ou d'un autre professionnel de la santé.

Mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez rien faire pour essayer de gérer le trouble et l'impact qu'il a sur la vie.

Il existe un certain nombre de stratégies qu'une personne peut utiliser pour atténuer l'impact du TOC et améliorer son bien-être.

  • Pratiquer des techniques de relaxation

Le stress et l'inquiétude sont des contributeurs ou des déclencheurs importants du TOC.

Un bon moyen de réduire le stress et les inquiétudes permanentes consiste à apprendre et à pratiquer des techniques de relaxation.

Cela peut inclure une respiration profonde, une méditation de pleine conscience ou une relaxation musculaire progressive.

Tout cela peut être très efficace en tant que stratégie d'auto-assistance.

  • Gérer le niveau d'anxiété

TOC et anxiété vont souvent de pair.

Faites quelque chose pour soulager l'anxiété.

Si vous êtes préoccupé par un pire scénario particulier, réfléchissez aux véritables chances que cet événement se produise.

Ou réfléchissez à ce que vous pourriez faire pour faire face à cette situation.

Analyser en profondeur la situation plutôt que de simplement insister sur la possibilité peut aider à calmer votre pensée.

  • Exercice

Une étude montre que la pratique d'une activité physique, telle que des exercices aérobiques, peut réduire les symptômes du TOC.

Faire quelque chose de physique pour amener votre esprit dans un espace différent peut grandement aider contre les obsessions, les compulsions, la dépression et l'anxiété.

Ces exercices peuvent être à domicile ou dans le cadre d'un programme formel axé sur la santé.

Les choix alimentaires peuvent également avoir un impact sur la diminution des symptômes du TOC.

  • Prenez des médicaments

Si on vous a prescrit des médicaments pour vous aider, assurez-vous de les prendre au moment voulu.

Définissez des alarmes sur votre téléphone pour vous rappeler si cela vous aide.

Manquer une dose ou la retarder trop longtemps peut signifier que les symptômes du TOC précédemment contrôlés par le médicament peuvent se réaffirmer.

Bien sûr, vous ne devez prendre des médicaments pour la santé mentale que sur les conseils d'un professionnel de la santé qualifié.

Consultez votre médecin avant de prendre un médicament sur ordonnance et suivez attentivement les instructions en ce qui concerne les doses et les heures.

Il est également préférable de connaître les effets secondaires de vos médicaments et de les surveiller.

  • Rechercher du soutien

Tout garder pour soi n'est pas une bonne stratégie à long terme pour la santé mentale.

Demander de l'aide peut être aussi simple que de contacter des amis et des membres de votre famille de confiance pour partager vos sentiments.

Votre médecin peut également vous référer à un psychologue ou à un groupe de soutien pour vous aider avec la condition.

Quand demander de l'aide

Bien que beaucoup de gens plaisantent sur le fait d'être "un peu TOC", le véritable trouble obsessionnel-compulsif n'est pas une blague, mais plutôt un véritable problème de santé mentale.

Il y a une différence entre aimer les choses d'une certaine manière et un véritable TOC.

Si vous constatez que certaines pensées ou certains comportements répétitifs en viennent à nuire à votre qualité de vie, il est peut-être temps d'en parler à un professionnel.

Sachez quoi faire en temps de crise mentale et soyez prêt à faire la différence !

Lire aussi:

Urgence Live Encore plus… Live : Téléchargez la nouvelle application gratuite de votre journal pour IOS et Android

Anxiété : un sentiment de nervosité, d'inquiétude ou d'agitation

Pompiers / Pyromanie et obsession du feu : profil et diagnostic des personnes atteintes de ce trouble

Hésitation au volant : on parle d'amaxophobie, de la peur de conduire

Sécurité des sauveteurs : taux de SSPT (trouble de stress post-traumatique) chez les pompiers

La source:

Premiers secours Brisbane

Vous pourriez aussi aimer