ICN Disaster Fund soutient les infirmières au Liban après une explosion catastrophique

ICN Disaster Fund soutient les infirmières au Liban: à l'approche de l'hiver, nos pensées vont à ceux de Beyrouth qui reconstruisent leur ville et leur vie. Beaucoup vivent encore sans abri ou dans des maisons endommagées; beaucoup souffrent encore de blessures physiques et mentales. Et beaucoup d'entre elles sont des infirmières qui ont couru directement au cœur de la catastrophe pour soigner les blessés et les mourants. C'est maintenant à notre tour de prendre soin d'eux.

Le 4 août 2020, une explosion dévastatrice a secoué la ville de Beyrouth, tuant plus de 200 personnes, dont quatre infirmières, blessant des milliers de personnes et laissant plus de 300,000 sans-abri.

Trois hôpitaux ont été complètement détruits et deux autres endommagés.

Le Conseil international des infirmières (CII) a immédiatement contacté notre membre, l'Ordre des infirmières du Liban, pour lui demander de quel soutien ils avaient besoin.

Le Dr Myrna Doumit, présidente de l'Ordre des infirmières du Liban, décrit la situation à Beyrouth

Le Dr Myrna Doumit, présidente de l'Ordre des infirmières du Liban, a raconté le courage et le sacrifice des infirmières et autres travailleurs de la santé qui, malgré les blessures, ont continué à travailler pour sauver la vie des personnes prises dans l'explosion.

Récemment, elle a partagé une vidéo très émouvante dans laquelle des infirmières libanaises racontent leurs histoires de leurs expériences lors de cet événement tragique.

Leur incroyable héroïsme et leur don de soi démontrent la force, la compassion et le dévouement incroyables des infirmières.

Le CII, en tant que fédération mondiale de plus de 130 associations nationales d'infirmières (ANI), sert à soutenir les infirmières en tout temps.

En période de catastrophe, le CII sert de plaque tournante pour les ANI et les infirmières individuelles qui souhaitent aider leurs collègues. Par le biais du Fonds des catastrophes du CII, le CII, ses membres et individus ont collecté 25,000 27,340 CHF (environ XNUMX XNUMX USD) qui ont été envoyés à l'Ordre des infirmières du Liban pour répondre aux besoins les plus urgents des infirmières touchées par la catastrophe.

Conseil international des infirmières (CII), Présidente Annette Kennedy: «Nous remercions nos membres et les infirmières qui ont généreusement fait un don au Fonds afin de soutenir les infirmières au Liban»

La présidente d'ICN, Annette Kennedy, a déclaré: «Le Fonds des catastrophes d'ICN vise à soutenir nos collègues qui travaillent dans les zones touchées par une catastrophe, qu'elle soit naturelle ou d'origine humaine. Nous remercions nos membres et les infirmières qui ont généreusement fait un don au Fonds afin de soutenir les infirmières au Liban, un pays qui souffrait déjà d'une crise économique, et qui faisait face à la pandémie de COVID-19, avant que cette tragédie dévastatrice ne se produise.

Le Dr Doumit a écrit au CII en disant: «J'écris cette lettre pour exprimer notre gratitude pour votre soutien instrumental en temps de crise, lorsque les infirmières libanaises avaient le plus besoin de cette aide.

Nous apprécions vos efforts sincères et sincères, dont nous avons grandement besoin.

Votre compassion, votre inquiétude et votre gentillesse ont fait la différence à un moment de tragédie et de véritable détresse.

Le PDG du CII, Howard Catton, a déclaré: «Nous sommes reconnaissants de pouvoir apporter un petit soutien à ces infirmières qui ont tant souffert de cette tragédie.

Nous ne pouvons pas assez les remercier pour leurs actes désintéressés qui ont sauvé la vie de tant de blessés dans cette catastrophe.

Nous tenons particulièrement à remercier les associations d'infirmières et les infirmières qui ont généreusement fait un don au Fonds.

C'est une démonstration puissante de la solidarité entre les infirmières du monde entier qui se réunissent par le biais du CII pour se soutenir mutuellement dans les bons et les mauvais moments.

Le Fonds ICN Catastrophe a été créé en 2010 à la suite du tremblement de terre en Haïti qui a tué et blessé des centaines de milliers de personnes et détruit complètement l'École nationale d'infirmières de Port-au-Prince.

Le Fonds a aidé les infirmières à répondre à leurs besoins personnels (couvertures, nourriture, logement temporaire); soutenu les infirmières volontaires dans la lutte contre l'épidémie de choléra: reconstruction de la structure physique de l'association nationale des infirmières haïtiennes; et soutenu une réunion nationale d'infirmières en Haïti sur la façon de reconstruire le service infirmier dans le pays.

Depuis lors, le Fonds des catastrophes d'ICN a continué à soutenir les infirmières affectées par diverses catastrophes, notamment les attentats de 2019 au Sri Lanka et les ravages causés par l'ouragan Dorian dans les Caraïbes.

Le Fonds a soutenu des ateliers en cas de catastrophe et une formation à la préparation aux catastrophes pour les infirmières, ainsi que la réhabilitation physique et matérielle et le relogement.

PR_57_Lebanon Disaster Fund_FINAL_FINAL_0

Lire aussi:

Lire l'article italien

Infirmière ambulance et conflits éthiques: une étude suédoise

Le Conseil international des infirmières (CII) confirme que 1,500 infirmières sont décédées du COVID-19 dans 44 pays

Le COVID-19 n'est pas un risque professionnel: le CII demande plus de considération pour la sécurité des infirmières et des patients

Trop peu d'infirmières aux Philippines. Le problème est-il lié au salaire?

La source:

Site officiel du Conseil international des infirmières (CII)

Les commentaires sont fermés.