Insuline : un siècle de vies sauvées

La découverte qui a révolutionné le traitement du diabète

Insuline, l'une des découvertes médicales les plus significatives de l'époque 20th siècle, a représenté une avancée majeure dans la lutte contre diabète. Avant son arrivée, un diagnostic de diabète était souvent une condamnation à mort, avec très peu d’espoir pour les patients. Cet article retrace l’histoire de l’insuline, depuis sa découverte jusqu’aux développements modernes qui continuent d’améliorer la vie des personnes atteintes de diabète.

Les premiers jours de la recherche

L'histoire de l'insuline commence avec les recherches de deux scientifiques allemands, Oskar Minkowski et Joseph von Mering, qui découvrit en 1889 le rôle du pancréas dans le diabète. Cette découverte a permis de comprendre que le pancréas produisait une substance, identifiée plus tard comme l'insuline, essentielle à la régulation de la glycémie. En 1921, Frederick Banting et Charles Meilleur, travaillant à l'Université de Toronto, a réussi à isoler l'insuline et à démontrer son effet salvateur sur des chiens diabétiques. Cette étape importante a ouvert la voie à la production d’insuline à usage humain, transformant radicalement le traitement du diabète.

Production et évolution

La collaboration entre l'Université de Toronto et Eli Lilly et compagnie a contribué à surmonter les défis liés à la production d’insuline à grande échelle, en la rendant disponible pour les patients diabétiques dès la fin de 1922. Ces progrès ont marqué le début d’une nouvelle ère dans le traitement du diabète, permettant aux patients de mener une vie presque normale. Au fil des années, la recherche a continué d'évoluer, conduisant au développement de médicaments recombinants. insuline humaine dans les années 1970 et les analogues de l'insuline, améliorant encore la gestion du diabète.

Vers l’avenir du traitement du diabète

Aujourd'hui, la recherche sur l'insuline continue de progresser, avec le développement de ultra-rapide et des insulines hautement concentrées promettant d'améliorer encore la gestion du diabète. Des technologies comme la pancréas artificiel, qui combinent la surveillance continue de la glycémie et les pompes à insuline, deviennent une réalité, offrant un nouvel espoir pour un contrôle du diabète plus simple et plus efficace. Ces avancées, soutenues par des recherches financées par le Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales (NIDDK), visent à rendre le traitement du diabète moins lourd et plus personnalisé, améliorant ainsi la qualité de vie des personnes vivant avec cette maladie.

Sources

Vous pourriez aussi aimer