La nouvelle frontière du sauvetage : la robotique appliquée aux opérations de recherche et sauvetage

0

De la science-fiction à la réalité, le développement de la robotique pourra trouver de nouvelles solutions adaptées au sauvetage,en particulier sur des situations dangereuses pour la sécurité des sauveteurs.Selon les experts du centre pour la recherche et le sauvetage assistés par robot (CRASAR) auprès de la Texas A&M University, malgré les progrès récents, les robots restent trop coûteux par rapport au bénéfices qu’ils peuvent offrir.Julie Adams, professeur à la Vanderbilt qui étudie dans un parcours de recherche les interactions homme-robot, déclare que l’emploi de robots dans les opérations de recherche et sauvetage en général requiert la présence de quatre techniciens spécialisés en robotique, rendant le coût d’utilisation de ces appareils beaucoup trop élevé.Actuellement, un seul robot est utilisé dans ce type de missions, mais certains chercheurs pensent utiliser plusieurs robots qui pourraient collaborer vers un objectif commun.

 

« Toutefois, plusieurs robots sont difficiles à contrôler et à monitorer – affirme Adams – et il faut également tenir compte des aspects psychologiques de ce type de sauvetage.Pour une personne qui se trouve dans une situation de stress, se retrouver entourée de plusieurs robots pourrait être terrifiant ».Voici en vidéo quelques prototypes japonais, conçus pour intervenir dans les zones contaminées par les radiations, comme par exemple la centrale nucléaire de Fukushima :impressionnant l’exosquelette robotique qui permet à un secouriste d’entrer dans une zone qui autrement lui serait mortelle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.