Cannabis et santé : entre légalisation et usage médical

Légalisation, usages médicaux et impacts sur la santé : le cannabis dans le débat mondial

cannabis, une plante aux multiples facettes, gagne du terrain à l'échelle mondiale, tant dans le contexte médical que récréatif. Alors que certains pays se sont lancés dans une légalisation totale, d’autres réglementent son usage thérapeutique, offrant de nouvelles perspectives et soulevant des questions sur sa sécurité.

Effets sur la santé : côtés lumineux et sombres

Bien qu’elle soit souvent perçue comme une substance « naturelle » et sûre, le cannabis peut avoir des effets importants sur le physique et la santé mentale. Des études récentes ont mis en évidence une série de problèmes potentiels, notamment les déficiences cognitives, les troubles psychotiques et la dépression. Ce qui est particulièrement préoccupant, c'est que jusqu'à un tiers des personnes souffrant de psychose induite par une substance peuvent développer ultérieurement la maladie plus permanente de la schizophrénie.

En outre, la consommation chronique de marijuana peut entraîner des problèmes de santé bucco-dentaire tels que l'hypertrophie gingivale. Les experts sont particulièrement préoccupés par son impact sur la santé mentale des adolescents, dont le cerveau traverse des étapes de développement critiques. Les consommateurs réguliers de cannabis chez les adolescents ont une probabilité 37 % plus élevée de développer une dépression au début de l’âge adulte que les non-consommateurs.

Toutefois, toutes les études n'ont pas montré d'effets négatifs sur la santé physique. Des recherches récentes sur des couples jumeaux ont révélé que la consommation de cannabis n’est pas associée à des problèmes cardiovasculaires ou à d’autres problèmes de santé physique. Ces résultats contrastent avec les arguments des prohibitionnistes, qui citent les risques pour la santé, notamment chez les jeunes, comme principale raison du maintien de l'interdiction.

Légalisation : un phénomène mondial

Le plus le paysage réglementaire concernant le cannabis varie considérablement à travers le monde. Alors que certains pays comme le Canada, Malte, l'Afrique du Sud et l'Uruguay ont légalisé l'usage récréatif, d'autres n'autorisent que l'usage médical, comme l'Italie. Cependant, la récente décision de la Cour suprême du Brésil a dépénalisé la culture personnelle du cannabis.

Malgré les progrès, le Contrôle international des stupéfiants des Nations Unies Conseil d'administration (OICS) s’est dit préoccupé par le fait que l’industrie du cannabis alimente une consommation accrue de drogues, en faisant la publicité de ses produits « particulièrement auprès des jeunes, de manière à réduire la perception des risques ». De plus, les données montrent que dans toutes les juridictions où le cannabis a été légalisé, les problèmes de santé associés à sa consommation ont augmenté.

Utilisations médicales : une nouvelle frontière

Au-delà de l’usage récréatif, le cannabis gagne également du terrain applications médicales. Actuellement, le cannabis médical est légal dans plus de 50 pays, dont l'Argentine, l'Australie, le Canada, l'Allemagne, l'Italie, Israël et l'Uruguay. Ces pays autorisent son utilisation pour traiter diverses affections telles que la douleur chronique, les nausées induites par la chimiothérapie et vomissement, la spasticité musculaire liée à la sclérose en plaques et les troubles du sommeil.

Malgré son potentiel thérapeutique, le cannabis médical reste un sujet controversé. Certains experts soulignent la nécessité de poursuivre les recherches pour bien comprendre ses effets et garantir la sécurité des patients.

Un problème complexe

Le cannabis, avec ses effets contrastés sur la santé, est en train de devenir un phénomène mondial, avec des pays réglementant son usage médical et d’autres légalisant son usage récréatif. Si certaines études mettent en avant des problèmes de santé mentale et physique, d’autres suggèrent que la consommation de cannabis n’est pas associée à de graves conséquences sur la santé physique. Cette complexité nécessite une approche équilibrée et fondée sur des données probantes pour bien comprendre les risques et les avantages du cannabis, tant sur le plan médical que récréatif.

Sources

Image Julia Teichmann à partir de Pixabay

Vous pourriez aussi aimer